Les 2 milliards de masques commandés à la Chine arriveront… d’ici à deux mois et demi (fin juin)


Les joies de la dépendance industrielle


Les deux milliards de masques commandés à la Chine arriveront sur le territoire français d’ici la fin du mois de juin, un pont aérien aurait été mis en place entre les deux pays.

Puisque la production française ne permet pas une autosuffisance en terme de masques (ni d’ailleurs de médicaments), le gouvernement a commandé deux milliards de masques à la Chine, devenu « l’atelier du monde ». Ces masques seront livrés progressivement au moyen d’un pont aérien d’ici la fin du mois de juin, d’après le ministre des Affaires Étrangères, Jean-Yves le Drian, qui s’est exprimé sur BFMTV ce lundi 06 avril :

« Le pont aérien que nous avons mis en place se déroule et les masques commandés arriveront [par] toute une série de vols qui vont s’échelonner d’ici la fin du mois de juin »

Le ministre a déclaré sur la chaîne d’« information » : « Aujourd’hui, la Chine est l’atelier du monde pour les masques et le rôle de la diplomatie française c’est d’être le porte-parole, l’acteur sur le terrain des commandes qu’organise le ministère de la Santé ». Il a également ajouté : « Je suis d’une certaine manière le courtier d’Olivier Véran. Je fais en sorte qu’on identifie les entreprises chinoises sur leur honorabilité, sur la qualité de la prestation, sur la sécurité de l’approvisionnement et toutes nos équipes […] sont mobilisées pour que les masques arrivent bien ».
En effet, les derniers évènements nous ont permis de constater que c’est une véritable guerre des masques qui est en train d’être livrée par presque toutes les nations du monde. Récemment, les américains ont acheté les masques destinés à la France, directement sur le tarmac chinois. Un stock médical en provenance de la Suède et à destination de l’Italie et de l’Espagne a également été immobilisé à Lyon avant de repartir. La Chine assure en effet la production de matériels de protection pour de nombreux pays du monde, nous laissant entrevoir les limites malheureusement prévisibles de la mondialisation et de la délocalisation à outrance…

Une leçon à tirer

Jean-Yves le Drian s’est également exprimé sur les leçons à tirer de cette crise : « Cette pandémie doit permettre un sursaut, doit permettre de revisiter, de refonder la relation que les États ont entre eux face à de nouveaux dangers, de nouvelles menaces, de nouveaux enjeux, de nouveaux défis que sont les biens publics mondiaux, au cœur desquels il y a la santé et le climat. […] Ce qu’il faut éviter c’est qu’après la crise on considère que nous avons vécu une parenthèse, on soit victime d’amnésie et que tout reparte comme avant ».

Refonder la relation entre États face à de nouveaux dangers ? Non, tu fais fausse route Le Drian, ce qu’on veut c’est simple et ça s’appelle la souveraineté industrielle. Et ce n’est pas à toi qu’on confiera la reconstruction du pays que tu as participé à détruire.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Chérif
11 mois il y a

D’ici là il y aura des centaines de milliers de morts !

Bassoleil. Lucien
11 mois il y a

Combien de portefeuiles vont se garnis avec ces masques ???oh. Lâ. Là……….

El khaloui
11 mois il y a

Mais les provocations et les mensonges en provenance des membres du gouvernament, y compris de la part de macron lui meme,surtout au début de la contestation populaire”gilets jaunes,traités de tous les mots d’une rard vulgarité.

11 mois il y a

Ce qui est insupportable au delà de cet “épisode catastrophe” c’est de constater le déclin de notre système de traitement social de la Santé. J’ai eu l’occasion de séjourner au Royaume Uni vers le milieu des années 1990 et j’avais déjà pressenti quel était notre destin… Les dégâts qu’avaient opérés les réformes ultra libérales de Thatcher sur le National Health Service: comme le fait d’attendre 6 mois pour se faire opérer à l’hôpital, la restriction des prescriptions de médicaments, le médecin référent de son quartier obligatoire… A l’époque en France, nous étions (encore) couverts à 100% pour les détenteurs de… Lire la suite »

Brunet Fanielke
10 mois il y a

C est trop loin. On va S en fabriquer nous mêmes. !!!

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account