Comment Macron va encore prendre aux plus pauvres pour donner aux plus riches en 2020


Pour cette année, on prend les mêmes et on recommence...


En pleine crise des retraites, une étude de l’OFCE semble une nouvelle fois démontrer qu’Emmanuel Macron est bel et bien le président des riches.

L’étiquette lui colle à la peau. Depuis son élection, Emmanuel Macron est affublé de la réputation d’un chef de l’État extrêmement favorable aux plus fortunés. Le député LFI, François Ruffin, lui a même attribué le surnom de « Robin des bois à l’envers ». Ce mercredi 5 février, une étude de l’OFCE semble bien confirmer cette affirmation.

D’après ces recherches, ce sont bien les 15% des ménages les plus pauvres qui vont pâtir des budgets prévus par le gouvernement. En cause, on peut citer notamment la baisse des allocations logement et la réforme de l’indemnisation chômage. Nous vous révélions d’ailleurs la semaine passée comment le gouvernement manipulait par la même occasion les chiffres de pôle emploi.

240€ par an en moins

Le pire est même à craindre pour les 5% les plus pauvres d’entre nous. En effet, selon l’OFCE, cette tranche de la population, qui représente tout de même 3,3 millions de personnes, pourrait perdre jusqu’à 240€ par tête et par an. Un chiffre alarmant qui fait écho à d’autres statistiques effrayantes. On pense, par exemple, aux 4 millions de mal logés, aux 200.000 sans abris, ou aux 1,2 millions de locataires incapables de payer leur loyer.

Dans le même temps de nombreux tarifs vont aussi augmenter cette année. On citera en premier lieu EDF qui a décidé une nouvelle fois d’augmenter ses prix. Cette hausse a été directement décidée par l’État pour maintenir une concurrence artificielle avec des fournisseurs dont il a lui-même favorisé l’émergence. Au rayon des augmentations, on peut aussi citer celle de la poste, du tabac, ou encore de l’immobilier.

Les 5% les plus riches encore chouchoutés par En Marche

Par ailleurs, la pilule va être encore plus dure à avaler pour les classes populaires puisque, de l’autre côté de l’échelle, les plus riches s’en sortent une nouvelle fois à merveille. Il faut dire qu’après avoir permis l’élection d’Emmanuel Macron grâce à leur mainmise sur les médias, les milliardaires de France attendaient sans doute un retour sur investissement. Comme on peut s’en souvenir, celui-ci n’a pas été très long avec la suppression de l’ISF, ou la mise en place de la Flat Tax. Plus récemment, nous vous avions aussi expliqué en quoi la prochaine réforme des retraites allait se transformer en un énorme cadeau pour les plus fortunés.

Et selon le rapport de l’OFCE, ce n’est pas fini. En effet, depuis le début du quinquennats, sur les 17 milliards débloqués par En Marche pour les ménages, près d’un quart de cette somme est allée renflouer directement les comptes des 5% les plus riches du pays, soit quelques centaines de foyers seulement en France.

Reste à espérer pour Emmanuel Macron que « ceux qui ne sont rien » ne se souviennent pas qu’aujourd’hui est le dernier jour pour s’inscrire sur les listes électorales en vue des municipales…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments