Il suffisait de traverser la rue...

Depuis ce matin, de nombreux médias semblent s’enthousiasmer sur la baisse du chômage en France. Mais en creusant un peu plus, on s’aperçoit que la réalité du marché de l’emploi est bien plus sombre que ce que l’on pourrait croire.

La petite musique de la baisse du chômage résonne partout aujourd’hui dans les médias de nos chers milliardaires. Le Parisien s’extasie ainsi sur « une baisse record », Le Point se demande lui s’il « faut remercier Emmanuel Macron », et LCI est certain que « le chômage a fortement baissé en 2019. » Mais que se cache-t-il vraiment derrière cette communication miraculeuse ?

Parmi les chômeurs, ces annonces n’ont pas manqué de faire réagir. Ce sont notamment les conditions répressives mises en place par le gouvernement, par le biais de Pôle Emploi, qui sont mises en cause. Depuis plusieurs années, tout est ainsi fait pour radier les chômeurs et faire baisser artificiellement les chiffres du chômage. Relayé par le média indépendant bastamag, un conseillère Pôle Emploi  confie ainsi qu’en dix ans de métier elle « n’a jamais vu ça, un tel durcissement, aussi violent. » La réforme de l’assurance-chômage qui est entré en vigueur le 1er novembre dernier a d’ailleurs empiré les conditions d’accès à l’assurance chômage. Deuxième étape prévue pour le 1er avril ; 1,3 millions de personnes verront leurs droits réduits brutalement. Le gouvernement espère ainsi économiser 3,4 milliards d’euros d’ici 2021, une nouvelle fois sur le dos des plus précaires.

Les conseillers sous pression

Parmi les conseillers Pôle Emploi, certains se sont insurgés d’avoir ainsi vu leur métier devenir une véritable officine de contrôle. L’un d’entre eux explique même à bastamag, qu’ils vont « avoir plus de pressions. Si un conseiller ne signale jamais aucun chômeur au service du contrôle, cela lui sera reproché lors de son entretien annuel, c’est évident. » Les radiations seront alors de plus en fréquentes. Pour rester inscrit à Pôle Emploi il faudra donc remplir de plus en plus de conditions. A partir du mois de juin, un autre outil pourrait être testé. « Il faudra que les gens justifient de 35 heures de recherche active. Certains contrôleurs ne vont pas faire de cadeaux. Ça va vraiment être très violent. Tout ça pour faire baisser les chiffres du chômage. » explique le conseiller.

Des offres illégales

En 2018, la CGT avait mené une étude sur plus de 1200 offres d’emplois. Résultats : « Entre 50 et 60% des offres de pôle emploi étaient illégales »  explique  Pierre Garnodier, secrétaire CGT du comité privés d’emplois et précaires. Pire, pour les offres qui venaient des plateformes privées, ce chiffre grimpait jusqu’à 75%.

Pôle emploi n’est plus là pour aider les gens, mais pour les contrôler

Le syndicaliste poursuit en expliquant qu’aujourd’hui on a retiré à pôle emploi « des missions de services publics, notamment celle de l’accompagnement et de l’insertion professionnel, au profit de missions qui sont plus de l’ordre du contrôle. » Il point ainsi du doigt l’un des décrets du gouvernement Macron qui durcissait les conditions de vie des chômeurs. Depuis, un millier d’agents pôle emploi qui étaient chargés de l’accompagnement ont été transférés vers des missions uniquement de contrôle.

Il suffit de traverser la rue… ou pas

Les études récentes de la CGT montrent aussi que de nombreuses offres ne correspondent absolument pas à leur réalité concrète. « Les mensonges qu’il y a autour des offres d’emplois et du nombre d’emplois disponibles vont permettre à Muriel Penicaud de dire « aujourd’hui en France, il y a 7 millions d’emplois, il suffit de traverser la rue » et de justifier une politique répressive contre les chômeurs… » insiste Pierre Garnodier. Une situation aggravée depuis que le privé a pris les choses en mains en 2015.

Et la précarité dans tout ça ?

Même si le chômage semble effectivement baisser, est-ce pour autant significatif sur les conditions du marché du travail français ? Tout semble indiquer le contraire. La France est en effet toujours parmi les pays avec le plus haut taux de chômage en Europe. Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte une précarité croissante. 87% des embauches aujourd’hui se font en CDD, pire 70% des gens entrent dans une entreprise avec un CDD de moins d’un mois. Combien d’invisibles n’apparaissent pas dans les statistiques pour un contrat de un jour ? Combien ne sont même plus inscrits à Pôle Emploi par désespoir administratif ? Et que valent les chiffres du chômage face à ceux de la pauvreté ? Rappelons qu’aujourd’hui en France, 9,3 millions de gens vivent sous le seuil de pauvreté… Le Point se demande-t-il s’il faut également remercier Emmanuel Macron sur ce sujet ? Étrangement, non…

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

24
Poster un Commentaire

avatar
14 Fils de commentaires
10 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
19 Auteurs du commentaire
Bernardjean patrick reyGabrielDanyGagniere Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Byblos
Invité
Byblos

Ou quand le chômage diminue grâce (?) à l’accroissement du désespoir. Bravo Macron.

Picafaf
Membre
Picafaf

Quoi ? On arrête de payer les gens à rien foutre ? Mais ç est un scandale !

Math
Invité
Math

ils ont cotisé pour leur assurance chômage, qu’on leur rembourse dans ce cas

severic2009
Invité
severic2009

“MACRON”avec ta gueule d’enfoiré,sûr,tu feras pas de vieux os,sûr..!!

Donald
Invité
Donald

T’inquiètes pas, tout ces traîtres ne seront pas toujours entourés de gardes du corps, avec les disponibilités des chômeurs à venir on aura tout le temps de les retrouver quand ils ne seront plus en postes et de régler nos différends avec la même violence qu’ils nous infligent, patience…

Zora
Invité
Zora

Tout ça est vrai c’est exact en plus bon bah il y a des gens qui cesse de pointer au Pôle Emploi où on vous demande tous les mois de d’imprimer pour des des fichiers entier de papier ce qui beaucoup de très cher et pas acheter une imprimante des l’encre c’est hors de prix il faut rendre des comptes tous les mois il faut vraiment c’est une sinécure complète pourquoi faire juste parce qu’on a travaillé 1h un jour on a fait un petit remplacement voilà et si on touche rien pourquoi toujours te rabaisser alors rendre des comptes… Lire la suite »

Pain
Invité

Toujours la même chose dans cette société de lumière pour les riche et d’obscurité, pour les pauvres Une société de valeurs inversées ou se sont les plus riches qui braquent les plus faibles Le vol de tout les acquis sociaux obtenus grâce au sacrifice et et au sang des générations précédentes . Il va falloir que les français et dans un sens plus large les européens prennent concience ,qu’il va falloir défendre ces acquis par le sang et le sacrifice à leur tour . Car seul l’unité peut mettre en échec le plan des escrocs corrompus appeler couramment “riche” de… Lire la suite »

Vannier
Invité
Vannier

Je suis bien placé pour témoigner que cela est vrai .. pendant des mois personne ne vou accompagne dans vos démarches , j’ai moi même entrepris une démarche de création et développement d’une activité et après 12 mois d’efforts sur le terrain et le debut de résultats positifs on me convoque en me menaçant parce que pas assez de travail déclaré et limite de me traiter de profiter des allocations .. mais elle a foutu quoi la conseillère pendant ce temps là avec l’argent de mes impôts qui lui sert de salaire ? Parce que mes allocations moi par contre… Lire la suite »

Lardeau jean paul
Invité
Lardeau jean paul

Je suis, surpris que le problème des gens en formation qui sont retires du chiffre de la catégorie A qui sert à annoncer le chômage ne soit pas évoqué.
Actuellement pôle emploi ne fait que proposer à tout de bras des formations et ce n est pas pour rien que macron à augmenté le budget formation.
Toute personne en formation est retirée du chiffre des chomeurs annoncés.
Pourquoi ceci n est jamais dénoncé dans, les médias et par les, experts de tout poil ?

Guillaume
Invité
Guillaume

Et ben t’as de la chance si on te propose une formation, ça fait des années qu’on n’arrête pas de me dire que Pôle emploi ne finance plus de formation parce que pas de thune. Là j’ai fais une demande via l’AIRE (l’aide de la région Île de France) j’attend de voir si ce sera accepté…

Zora
Invité
Zora

Je suis assez d’accord j’ai eu le même problème une vie entière à travailler j’ai demandé une formation dans ma vie elle a été refusée ça m’a demandé des papiers des DVD de 2 fois des remplissage pour mes cartouches d’imprimante c’est honteux ça va te coûter très cher j’ai été révolté sachez que Noah se prépare et que beaucoup de gens l’ignorent ne me demandez pas comment je suis au courant c’est à c’est révoltant comme beaucoup de choses tout l’argent de que vous avez cotisé pour voter pour financer les formations vont être confisqué vous n’êtes pas au… Lire la suite »

Dany
Invité
Dany

En Suisse, une personne au chômage doit justifier d’une douzaine de recherches d’emploi par mois, elle a rendez vous chaque mois avec un conseiller pour évaluer sa situation, voir si des formations sont nécesssaires. En cas de non respect des obligations, les sanctions financières sont lourdes: on ne rigole pas avec le chômage. Mais une chose est sûre : on se sent épaulé, soutenu, et il est rare que la personne ne retrouve pas un emploi. Ce pays pratique le travail au pourcentage, par exemple on peut travailler à 20%, ce n’est pas beaucoup, mais c’est du CDI ! Moi… Lire la suite »

Lucien
Invité
Lucien

Un de mes freres a travaille en suisse , pour ceux qui ne sont pas suisse , si au bout de 3 mois tu n a pas retrouve de travail , on t invite Fortement a rentrer en france…

Dany
Invité
Dany

à l’époque, on ne m’invitait pas encore à rentrer en France car je n’étais pas en fin de droit, je n’ai retrouvé un emploi qu’au bout de 18 mois. Les employés de l’ORP étaient sympas mais stricts, c’est plutôt au niveau de la caisse de Chômage qu’on m’a fait sentir que je n’étais plus la bienvenue.

Guillaume
Invité
Guillaume

Avant on était aussi aidé en France, il n’y a ne serait-ce que 10-12 ans. On m’avait envoyer pendant 15 jours dans un centre afin d’apprendre à rédiger son CV, le mettre à jour, faire le point et chercher une formation (non prise en charge par pôle emploi), bon tout ça ne m’a servi à rien, je sais rédiger un CV et faire le point sur ma situation et entreprendre les démarches mais j’avais trouvé ça super pour tout les autres que j’y ai croisé car on ne pouvait pas dire que les chômeurs étaient abandonnés à leur sort, pas… Lire la suite »

Zora
Invité
Zora

C’est comment le dire pour pas que ça passe pour une autre mais je sais pas avec certitude par des personnes qui travaillent dans ces postes là et ils sont au courant parce qu’elles sont politiques m’engager il est prévu dans le que tout ce que nous ayons cotiser pour les formations va être définitivement pris par l’État si nous l’avons pas utilisé cela dit c’est pouvant table car si on va demander des formations qu’on vous les a refusé à vous avez travaillé toute votre vie et vous avez jamais utilisé cet argent c’est un peu comme si on… Lire la suite »

gug
Invité
gug

Pôle emploi fait du contrôle? Pourquoi, parce qu’en France, tout est dû. Indemniser sans bosser, c’est super!
Pôle emploi devrait les aider. Pourquoi, parce qu’ils ne sont pas capable de s’assumer. Ah, l’Education Nationale a préférer les faire phosphorer sur du dur (ex la Shoah).
Dans un pays en décomposition qui préfère accueillir l’autre, au lieu de s’occuper des siens et des administrations à la dérive….En route vers un total désastre. Les chiffres du chômage sont aussi bidonnés que ceux de l’immigration et de son coût. Sans statistiques , on ne peut plus rien faire.

Arthur S.
Invité

Cette méthode pour baisser le chômage fonctionne à partir du moment où l’on baisse la cotisation chômage sur le salaire BRUT, et si on donne plus de moyens aux entreprises pour embaucher. Si on durcit les services du Pôle Emploi, si les gens sont moins payés à ne rien faire, ils seront plus motivés pour trouver du travail, ça c’est vrai. Mais tout ce qu’on cotise doit être reversé quand on se retrouve sans emploi, c’est pour ça qu’il faut alors baisser la cotisation sur le salaire BRUT. De plus, les entreprises n’embauchent pas ou peu parce que l’Etat ne… Lire la suite »

Zora
Invité
Zora

GTA en arrêt maladie très grave suite à un accident Quentinois est passé parce que j’ai redécouvert ma première fiche de paye où on nous mettait un chiffre qui était le net imposable qu’on déclare la CAF exetera ou autre c’est une somme qu’on a jamais touché c’est au-dessus de ce qu’on touche j’ai trouvé ça tellement mais le taux de d’incohérence de folie dans lequel sa mamie je me suis dit personne n’a réagi à ce moment-là voilà c’était un petit aparté bon voilà mais je suis toujours révolté de ça ça s’est passé un moment où je n’avais… Lire la suite »

Gagniere
Invité

Le créateur de pôle emploi n’avait pas l’intention de faire du social mais de réduire les coûts et cela se vérifie

jean patrick rey
Invité

MACRON TRAFIQUE LES CHIFFRES IL SE SERS DE SON BEAU FILS CAR LE CHOMAGE N’AS JAMAIS BAISSE C’EST UN MENSONGE

Bernard
Invité
Bernard

Le chômage est fait pour aider momentanément une personne qui perd son emploi afin qu’elle puisse rechercher un emploi tout en continuant à payer ses factures.
Ne pas confondre chômage et congés payés 🤔🤔
S’il y a de l’abus, il est donc normal qu’il y ait des contrôles, donc des contrôleurs🤔🤔
Pour qu’un système perdure, il a besoin d’être contrôlé pour le bénéfice de tous 🤔

©2020 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account