Le spectacle de l’artiste iranienne Sahar Mohammadi à l’opéra Graslin, à Nantes, a été interrompu ce mardi 18 juin car «un groupe armé avait fait irruption à l’intérieur du théâtre», selon le préfet. Le Raid est arrivé sur place.

À Nantes, des équipes du Raid sont arrivées à l’opéra Graslin où le spectacle de la chanteuse iranienne Sahar Mohammadi était programmé, indique Ouest France. Les spectateurs ont été évacués, dix par dix, après un contrôle d’identité.

«Nous avons eu l’information selon laquelle un groupe armé avait fait irruption à l’intérieur du théâtre Graslin», a annoncé le préfet, Claude d’Harcourt.

«Ce type d’événement s’est déjà produit lors des spectacles de Sahar Mohammadi, dans d’autres villes», a-t-il précisé.

De fait, les spectacles de la chanteuse ont été déjà perturbés par le passé: par exemple, à cause d’une alerte à la bombe en 2017 à Langon, en Gironde.

Outre le Raid, plus d’une dizaine de policiers armés, en gilets pare-balles, ainsi que des militaires, sont arrivés sur les lieux. L’intervention nécessitant un vaste périmètre de sécurité, la place Graslin était en partie bouclée. Des fouilles ont été réalisées.

Les faits se sont déroulés aux environs de 20h00. Les spectateurs ont été obligés de rester à l’intérieur jusqu’à 22 heures, soit 45 minutes après le concert, qui a été abrégé de quelque 20 minutes.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account