#saccageparis : une manifestation pour dénoncer « l’enlaidissement » de Paris


Paris : ville Lumière ou ville Poubelle ?

Auteur :

La colère gronde dans la capitale. Des manifestants se sont rassemblés ce dimanche à l’Hôtel de ville de Paris afin de dénoncer les innombrables manquements de la municipalité concernant l’entretien et la sécurité de la ville. 

« Négligence de l’espace public »

Mobilier urbain impopulaire, « saccage Paris », « Stalincrack » : certains Parisiens n’en peuvent plus. Ce dimanche 10 octobre, une manifestation se tenait dans la capitale, dénonçant « la négligence de l’espace public » par la municipalité. Un sondage réalisé pour l’occasion indique que plus de 8 Parisiens sur 10 considèrent leur ville comme étant « sale ». Plusieurs associations se sont ainsi fédérées dans le but de se faire entendre.

 

Paris s’enlaidit

Ces centaines de manifestants dénoncent l’« enlaidissement » incessant de la ville « Lumière ». Ces protestataires condamnent l’inaction totale de l’équipe municipale dirigée par Anne Hidalgo, malgré la campagne menée par les Parisiens #saccageparis sur Twitter depuis avril dernier. Que ce soit la disparition d’espaces verts, l’insalubrité des rues, la « zadisation des quartiers » ou encore le déni de la municipalité face aux zones de deal à ciel ouvert (on en sait quelque chose), la mairie a simplement fait mine de s’emparer du problème, sans pour autant prendre de décisions concrètes et rassurantes pour les riverains.

 

LIRE AUSSI > PARIS : AVEC #SACCAGEPARIS LES PARISIENS DÉNONCENT UNE VILLE « ENCRASSÉE »

Plus de 8 Parisiens sur 10 jugent que Paris est sale

En prévision de cette manifestation, l’Union parisienne a commandé un sondage auprès de l’Ifop. D’après celui-ci, 84% des Parisiens considèrent la ville Lumière comme sale, rappelant qu’un bilan similaire était constaté dans les années 70. Alors que « seulement » 53% des Parisiens faisaient cette même observation au début des années 90. Le sondage récemment réalisé évoquait quelques solutions pour venir à bout de ces difficultés. La moitié des personnes sondées estiment qu’un renforcement des « effectifs et [des] moyens des services de voiries municipales » est nécessaire pour remédier au problème. 61% considèrent même qu’imposer une amende aux personnes responsables des dégradations serait également une solution à envisager.

 

Le Média pour Tous 


Voir ou revoir: 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account