Restaurant clandestin : « c’est un poisson d’avril ! », se justifie Pierre-Jean Chalençon


L'excuse la plus bidon de l'histoire

Auteur :

Pierre-Jean Chalençon a démenti aujourd’hui toute organisation de soirées et de repas clandestins au sein de sa prestigieuse demeure du Palais Vivienne.

Pierre-Jean Chalençon se défend

Vendredi dernier, M6 diffusait dans un reportage de son journal télévisé “19:45” une vidéo en caméra cachée d’une soirée clandestine, avec repas et bon nombre de convives au Palais Vivienne. Alors que les restaurants restent toujours fermés à cause de la situation sanitaire, aucun masque n’était porté et l’application des gestes barrières n’était visiblement pas respectée par les invités. Propriétaire de ce luxueux établissement, le collectionneur renommé Pierre-Jean Chalençon avait dans un premier temps nié toute implication, avant de faire brusquement marche arrière. Selon ses dires, des ministres auraient également pu être présents à la soirée.

Ce mardi matin, Pierre-Jean Chalençon a tenu à s’expliquer sur BFMTV, et a plaidé l’humour lors de son intervention dans le reportage réalisé par M6. Interrogé par Bruce Toussaint, le collectionneur a réfuté toute organisation de soirées à son domicile : « Je n’organise pas de dîners, ni de soirées. Je n’organise rien du tout au palais Vivienne ou ailleurs ». Quant à l’éventuelle présence de ministres, le propriétaire du palais Vivienne a assuré : « c’est le plus gros poisson d’avril de ces dix dernières années ! Et j’avoue que franchement, si les gens n’ont pas d’humour, et bien ils n’ont rien compris ! En tout cas c’était un énorme poisson d’avril, un poisson d’avril qui a marché ».

Des ministres présents ?

Joint par M6 lors de la réalisation du reportage, Pierre-Jean Chalençon avait dans un premier temps défendu la pratique clandestine de restauration. « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont justement des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres », s’était-il venté. Dimanche 4 avril, une enquête pénale a été ouverte par le procureur de Paris Rémy Heintz « des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé », afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants ».

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a quant à lui assuré ce mardi sur Europe 1 qu’à sa connaissance, « il n’y a pas eu de participation de ministres à des dîners clandestins ». « Ce monsieur Chalençon a menti puis s’est rétracté pour se faire une fausse publicité, mais une publicité qui pourrait lui coûter cher. La rumeur qu’il a lancée sur des ministres continue d’exister et elle sape les fondements de la démocratie », a-t-il ajouté. De son côté, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa a avoué sur France info savoir de « source sûre et confirmée qu’il y a effectivement eu une invitation » pour Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Cependant, ses services l’auraient « fermement refusée en disant qu’il y avait des mesures sanitaires ». Donc le gouvernement savait que des soirées clandestines étaient organisées – au point pour certains ministres d’y être invités – mais n’a rien fait pour les arrêter ?

LIRE AUSSI >> DES MAGISTRATS VERBALISÉS POUR AVOIR MANGÉ À LA TERRASSE D’UN RESTAURANT CLANDESTIN À PARIS

Menu « caviar et champagne » !

Alors que les restaurants français sont fermés depuis plusieurs mois, il se pourrait que le collectionneur Pierre-Jean Chalençon ait fait appel à plusieurs reprises au chef Christophe Leroy. Pour la soirée du 1er avril, une carte présentant un menu « caviar et champagne » aurait notamment été proposé au prix de 220€ par personne, payable uniquement en liquide. Cette formule, mise en ligne sur le compte Instagram du chef Christophe Leroy et supprimée depuis, invitait les clients à réserver à l’avance afin de passer un « moment d’exception au Palais Vivienne le 1er avril pour un dîner soirée ».

Pour se défendre vis-à-vis de la potentielle tenue d’un repas clandestin, Pierre-Jean Chalençon avait expliqué auprès de BFMTV que sa cuisine était fermée depuis plusieurs mois, ce qui rendait la préparation de plats impossible. Pourtant, dans une vidéo datant de quelques semaines dévoilée par Jean-Marc Morandini, on peut voir plusieurs cuisiniers s’affairant dans une pièce, avec tout le matériel nécessaire à une cuisine clandestine. « C’est dans les coulisses du Palais Vivienne, tout arrive, tout est fait, il n’y a pas de cuisine faite sur place », est-il précisé. Depuis, le site internet du chef Christophe Leroy n’est plus disponible.

Cette histoire d’une “élite” festoyant en secret pendant que les “gueux” se privent de leur liberté, risque de mettre gravement à mal la stratégie de sortie de crise du gouvernement, si tant est qu’il en ait une…

Nous suivrons cela de près… à commencer par la réaction de la société des journalistes de M6, répondant aux déclarations de Pierre-Jean Chalençon :

Aucune description de photo disponible.

Le Média Pour Tous

Voir ou revoir :

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tuyodpoel
2 mois il y a

Saper les fondements de la République n’est pas tout à fait la même chose que démasquer les imposteurs et les guignols qui la parasitent

Avlula
2 mois il y a

Énorme l’image. Ils ont bien raison, s’ils attendent que tout le monde sorte du covidisme… Ça fait peut-être partie de la stratégie de crise tiens. Alors que les restaurants restent toujours fermés à cause de la situation sanitaire Non, ce n’est pas exact, c’est à cause de décisions politiques motivées soi-disant par une situation sanitaire. Faut pas faire ce genre de raccourci qui justifie automatiquement les décisions prises, tout en mettant des sous-entendus genre “ben oui, la situation sanitaire quoi !” => quoi la situation sanitaire ? Il se passe quelque chose de particulier ? Quelle chaîne de causalité tu… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account