Rafael Correa accusé d’homicide en Équateur


Par les 2 Rives

Froilan Jimenez avait été tué lors la tentative de coup d’État contre Correa, le 30 septembre 2010. Le commandant Jimenez était chargé de coordonner avec l’armée l’opération de sauvetage du président Correa, séquestré dans un hôpital par des putschistes, et maintenu au secret et sans moyens de communication.

Le procureur général de l’Etat (FGE) a lancé une accusation contre l’ex-président Rafael Correa et l’a appelé à comparaître pour un soi-disant délit d’homicide. Cette enquête serait en relations avec les faits concernant la mort du commandant du groupe d’intervention et de secours (GIR) Froilán Jiménez le 30 septembre 2010.

Dans la soirée du 26 octobre, les avocats de l’ex-président ont reçu une notification du procureur. Ce document, publié sur les réseaux sociaux par l’ex-président, exige que Correa se présente virtuellement devant le procureur pour donner sa version libre et volontaire avec sa défense, sur un soi-disant délit d’homicide.

L’audience est programmée pour ce mardi, 15H00. Claudia Romero, substitut du procureur, recevra le témoignage de Rafael Correa. Sa défense a exigé des éclaircissements à ce sujet. Selon la substitut du procureur, il ne s’agit pas d’une enquête mais d’une démarche dans une instruction fiscale.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account