Pendant que les pauvres se serrent la ceinture, le PDG d’Amazon empoche 929.929 ans de SMIC en 15 minutes


Et on va attendre longtemps le "ruissellement" !


Le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, vient d’engranger la somme colossale de 12 milliards d’euros en seulement quinze minutes… Pendant ce temps les inégalités continuent de se creuser…

Jusqu’où les limites de l’indécence peuvent elles être repoussées ? C’est la question que bon nombre de citoyens ont dû se poser en apprenant cette information ahurissante. C’est grâce à une forte augmentation de la valeur des actions en circulation d’Amazon que de tels résultats ont été rendus possibles.

25 fois le PIB des Îles Tonga

Pour bien se rendre compte de la réalité de ce chiffre, il faut imaginer que pour gagner cette somme, un smicard français aux 35h, aurait du travailler pendant… 929.929 années ! Rappelons que les plus anciens fossiles d’homo sapiens remontent seulement à 300.000 ans… À titre de comparaison, cette somme représente autant que le PIB de la Macédoine ou de Madagascar ; c’est même trois fois celui de la Sierra Léone ou vingt cinq fois celui des Îles Tonga…

À noter que notre Bernard Arnault national, troisième fortune mondiale derrière Bill Gates, n’est pas non plus en reste. En effet, le patron de LVMH a empoché un milliard d’euros en seulement vingt quatre heures. De quoi réjouir Emmanuel Macron pour qui les milliardaires doivent être les modèles de la jeunesse. La politique menée par le président français est d’ailleurs toujours allée dans ce sens. Sa réputation de président des riches n’est pas usurpée ; on se souvient notamment de la suppression de l’ISF ou de la mise en place de la Flat tax. Personne n’a non plus oublié que, déjà sous François Hollande, Macron, alors ministre de l’économie, avait usé de son influence pour mettre en place le CICE, un monumental cadeau de 100 milliards d’euros (!) aux grandes entreprises sans aucun bénéfice réel sur l’emploi, et donc un facteur aggravant pour les inégalités.

Ces chiffres et ces comparaisons qui paraissent sorties tout droit d’un monde parallèle sont pourtant une réalité, et ils reflètent une fracture de plus en plus importante entre les plus riches et les plus pauvres. En France, par exemple, les 10% les plus riches possèdent autant que la moitié de la population de l’hexagone. Dans le monde, le chiffre est encore plus alarmant : ce sont ainsi 1% de la population qui possèdent autant que 60% de l’humanité. Une situation critique qui ne cesse de s’empirer.

En France, tandis que le CAC 40 a encore battu un record de dividendes l’année dernière, la pauvreté progresse : 9.3 millions de Français vivent même sous le seuil de pauvreté. Ce chiffre a d’ailleurs augmenté de 400.000 personnes depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron en 2017. Les classes populaires ne s’y trompent pas ; chez elles le chef de l’État bat des records d’impopularité.

Pour que les riches restent riches, aux pauvres de se serrer la ceinture

Pour autant, les politiques ultra-libérales, à l’origine de ces inégalités croissantes semblent se poursuivre. L’Union Européenne et son dogme de la concurrence libre et non faussée obligent de plus en plus la France à s’enfoncer dans cette voie. Et pendant que les plus riches profitent d’une opulence de plus en plus indécente, les classes populaires sont frappées par une austérité perpétuelle et organisée destinée à préserver les intérêts d’une caste dominante. En témoigne encore la réforme des retraites commanditée par Bruxelles qui favorise une nouvelle fois les plus riches. Preuve que si les classes populaires veulent survivre face à de tels prédateurs, la lutte ne fait que commencer…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abon