Merci l'UE !

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 25 mars à Mulhouse le lancement de l’opération militaire « Résilience », et l’envoi de deux porte-hélicoptères vers les outre-mer afin de faire face à la crise sanitaire.

Emmanuel Macron a tenu un discours hier à Mulhouse, dans le Grand-Est, la région la plus touchée par l’épidémie de coronavirus. Pour cette apparition, le Président a bien accordé son laïus au décor. Il s’est exprimé devant le premier hôpital militaire monté afin de lutter contre l’épidémie, en employant encore une fois le champ lexical de la « guerre ». Durant son discours, le Président a salué le courage du personnel hospitalier : « Nos soignants qui se battent aujourd’hui pour sauver des vies se sont battus hier pour sauver l’hôpital, notre médecine ». Ils se sont battus hier en effet, et se souviennent encore comment ils ont été accueillis par les forces de police.

L’hôpital public s’effondre : le personnel hospitalier est dans la rue (REPORTAGE)

Lors de sa déclaration, il a également annoncé le lancement de l’opération militaire « Résilience » ainsi que son rôle : « [elle] sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations ainsi qu’à l’appui aux services publics, pour faire face à l’épidémie de Covid-19 en métropole et dans l’outre-mer, en particulier dans les domaines sanitaire, logistique et de la protection », a-t-il expliqué. Le Ministère des Armées a précisé au micro de RTL ce matin que cette nouvelle opération était bien distincte de l’opération « Sentinelle » qui, elle, veillera toujours à lutter contre le terrorisme.

L’opération « Résilience »

Les militaires sont depuis quelques jours un fort soutien pour les équipes médicales. Le service de santé des armées a dressé à Mulhouse le premier hôpital de campagne afin de soulager l’hôpital civile de la ville, débordé par l’afflux de malades graves du coronavirus. Trente lits supplémentaires sont maintenant disponibles. L’armée aide également à désengorger les hôpitaux arrivant à saturation, en transférant les patients vers les établissements de santé disposant de plus de moyens. Plusieurs vols ont déjà été assurés par les A330 Phénix de l’armée de l’air. Florence Parly a annoncé que les armées soutiendront les brigades de sapeurs-pompiers du territoire, et pourraient assurer une présence dissuasive sur les lieux de stockage d’équipements sanitaires tel que les masques ou les respirateurs. Elle précise également que les militaires ne procèderont pas au contrôle des attestations de déplacements dérogatoires : « Les armées n’ont pas vocation à dresser des contraventions en cas de non-respect du confinement, tout simplement parce que les militaires ne disposent pas de pouvoir de police judiciaire ».

Les Outre-mer

La Marine nationale apporte également son soutien aux DOM-TOM grâce à ses porte-hélicoptères amphibie, équipés de petits hôpitaux de bord. Le Mistral se dirige actuellement vers l’océan Indien afin de soutenir Mayotte et la Réunion dont les hôpitaux sont déjà saturés par l’épidémie actuelle de dengue. Ces deux îles comptabilisent en tout plus de 150 cas de coronavirus.  Le Dixmude, lui, quitte le Liban et rejoindra début avril les Antilles ainsi que la Guyane. Dans cette région, plus de 170 personnes sont également hospitalisées, victimes du virus. La situation en Martinique, où le nombre de lits en soin de réanimation est bien inférieur à la moyenne nationale, est alarmante.

Le constat est navrant. La sixième puissance économique mondiale est obligée de faire appel à l’armée et de dresser des hôpitaux sur des parkings afin d’accueillir les malades les plus graves. Voilà où nous mène une politique libérale. Macron sait ce qu’il dit quand il parle de guerre, il a beaucoup de sang sur les mains.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
John ScottTotofAlleck Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alleck
Invité
Alleck

Ce gouvernement et son chef devront rendre des comptes et j’invites les Français à porter plainte contre eux pour avoir tuer le système médical, pour non assistance à peuple en danger etc… Moi j’attend la fin de ce confinement pour déposer cette plaintes.

John Scott
Invité

nous ne sortirons plus du confinement sauf pour de très courtes périodes, et oui il faut que les esclaves retournent produire des richesses pour faire vivre tous ces parasites qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter !!
Mais sinon, c’est fini, notre monde avec ce qui est à venir a basculé

Totof
Invité

L’efficacité du confinement ne sera valable que si tout le monde joue le jeu et reste des plus vigilant au moindre geste de potentielle infection.
C’est bien, que les militaires ne soient pas obligés de mettre des prunes…
Les connaissant, je présume qu’ils feront comme leurs homologues marocains dès qu’ils auront l’occasion de constater que des sauvageons rebelles ne respectent pas l’effort de tous les Français : https://www.divertissonsnous.com/2020/03/26/au-maroc-les-policiers-envoient-des-gifles-plutot-quune-amende-a-ceux-qui-ne-respectent-pas-le-confinement/

John Scott
Invité

C’est une véritable honte, mais jusqu’à quel point allons nous accepter de descendre dans notre propre estime, pour commercer à réagir contre cette prise de contrôle et surtout réaliser que tous ces gouvernement putrides, nous traitent comme du bétail.
Bref, quand allons nous arrêter d’accepter notre mise en esclavage et notre qualité d’êtres divins et souverains

©2020 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account