Noam Chomsky : « Tous les présidents américains auraient été pendus selon les règles de Nuremberg »


Par Les Crises

Diffusé vers 1990

Si les règles du procès de Nuremberg étaient appliquées, alors tous les présidents américains de l’après-guerre auraient été pendus. Par violation des règles de Nuremberg, j’entends le même genre de crimes que ceux pour lesquels des gens ont été pendus à Nuremberg. Et Nuremberg signifie Nuremberg et Tokyo. Il faut donc tout d’abord rappeler les raisons pour lesquelles des gens ont été pendus à Nuremberg et à Tokyo.

Et une fois qu’on y repense, la question n’exige même pas une minute de perte de temps. Prenons l’exemple d’un général, lors des procès de Tokyo qui ont été parmi les pires, le général Yamashita a été pendu sous le prétexte qu’aux Philippines, les troupes qui étaient techniquement sous son commandement (bien que ce soit tellement tard pendant la guerre qu’il n’avait plus aucun contact avec celles-ci – c’était la toute fin de la guerre et il y avait des troupes qui se baladaient partout sur le territoire aux Philippines et avec lesquelles il n’avait aucun contact), avaient commis des atrocités, donc il a été pendu. Eh bien, appliquez cette règle et vous avez déjà anéanti tout le monde.

Mais si on se concentre sur le cœur des tribunaux de Nuremberg-Tokyo, dans le cas de Truman au tribunal de Tokyo, il y avait un juge asiatique légitime et indépendant, un Indien, qui était également le seul au tribunal à avoir une formation en droit international [Radhabinod Pal], et il s’est opposé à l’ensemble du jugement, et dissocié de toute l’affaire.

Il a écrit une très intéressante et importante contestation, sept cents pages – on peut la trouver à la bibliothèque de droit de Harvard, c’est là que je l’ai trouvée, on la trouve peut-être ailleurs, et c’est une lecture intéressante.

Il parcourt le dossier du procès et montre, de manière, selon moi, assez convaincante, que c’était assez grotesque. Il finit par dire quelque chose du genre : si, sur le théâtre du Pacifique, il y a un crime qui est comparable aux crimes des nazis,et pour lesquels on les a pendus à Nuremberg, c’est bien le largage des deux bombes atomiques.

Et il dit que rien de tel ne peut être attribué aux accusés présents. Eh bien, selon mon point de vue, c’est un argument plausible, si on considère le contexte. Truman s’est engagé dans l’organisation d’une grande campagne anti-insurrectionnelle en Grèce qui a tué environ cent soixante mille personnes, entraîné soixante mille réfugiés, et de plus, soixante mille autres personnes environ ont été torturées, le système politique a été démantelé, et cela a conduit à un régime de droite. Des entreprises américaines sont venues et ont pris le contrôle de la situation. Je pense que selon Nuremberg, c’est un crime.

Et si on parlait d’Eisenhower ? On pourrait se demander si le renversement du gouvernement du Guatemala était un crime. Il y avait une armée soutenue par la CIA, qui est intervenue grâce aux menaces et aux bombardements américains, etc. pour saper cette démocratie capitaliste. Je pense que c’est un crime.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bakloe
1 année il y a

« TOUS LES PRÉSIDENTS AMÉRICAINS AURAIENT ÉTÉ PENDUS SELON LES RÈGLES DE NUREMBERG »
Ceux de l’état inique israélien également, sans doute parce qu’ils sont issus de la même secte luciférienne.

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account