Covid-19 : 6 millions d’emplois perdus en Europe depuis le début de la pandémie


Et ce n'est que le début !

Auteur :

La Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail (Eurofound) révèle ce terrible constat dans son dernier rapport.

L’étude évalue l’impact du début de la crise sanitaire sur l’emploi en Europe de juillet 2019 à juillet 2020. « Il y avait 5,7 millions de personnes de moins en emploi dans l’Union européenne (UE) au printemps 2020 qu’à la fin de 2019 » développent les auteurs.

Le nombre d’emplois a baissé de 2,4% dans l’UE en six mois

Alors que le nombre d’emplois en Europe atteignait son pic fin 2019, il est passé de 201 millions d’emplois, à 195 millions six mois plus tard. L’étude dévoile également que le nombre de personne encore en activité mais ne travaillant pas, a plus que doublé durant cette période atteignant ainsi les 17%. « En juillet 2020, près de 50% des travailleurs de l’UE étaient passés au télétravail exclusif ou partiel, ouvrant de nouveaux gouffres sur le marché du travail, car les plus instruits et les habitants des zones urbaines étaient mieux placés pour travailler à domicile » explique également le rapport.

La crise est plus sévère avec les travailleurs précaires

D’après l’organisme, les plus précaires ont été plus particulièrement touchés par les conséquences économiques de la pandémie. Au sein de l’Union européenne, le nombre de contrats temporaires chutait de 17% entre le printemps 2019 et le printemps 2020. Ce chiffre représente plus des trois quarts de la baisse de l’emploi global au sein de l’UE. Les jeunes se verraient plus particulièrement frappés par le phénomène. La fondation souhaite d’ailleurs que l’avenir de ces derniers devienne « une priorité pour les décideurs politiques lors de la conception de politiques actives du marché du travail afin d’atténuer les retombées de la crise » afin d’éviter une autre« génération perdue ».

LIRE AUSSI > GESTION DE LA CRISE SANITAIRE ET HUMANITAIRE : LA FAILLITE TOTALE DE L’UNION EUROPÉENNE

Les conséquences sont-elles les mêmes qu’en 2008?

Les auteurs de l’étude comparent également les conséquences de la pandémie avec celles de la crise économique de 2008. Actuellement il semblerait que les employés percevant les salaires les plus modestes soient les plus touchés. A contrario, la crise économique précédente concernait principalement les classes moyennes. Toutefois, les auteurs du rapport estiment que les « taux [de chômage] restent inférieurs aux pics enregistrés pendant la période crise […] de 2008-2010 ».

Si le nombre de chômeurs n’atteint pas (encore) celui de la crise de 2008, il faut bien garder en tête que cette crise est loin d’être terminée et peut encore nous laisser craindre le pire…

Le Média pour Tous


Voir ou revoir: 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Peyrolais01
26 jours il y a

Je ne comprend pas, le gouvernement n’a t il pas tout fait pour préserver les emplois?
Notamment celui des PME, TPE, travailleurs indépendants, petits entrepreneurs?

N’a t’il pas taxé les multinationales pour sauver les PME, tissus social et grandes pourvoyeuses d’emploi.

Je ne comprend pas ces chiffres.

Moi qui croyait que les milliardaires s’appauvrissaient car le partage des richesses allait avant tout aux gens qui sont le plus dans le besoin.

Je me demande bien sur quelles sources douteuses de faqueniouzes vous trouvez ces chiffres!

Complotiste, va !!!

campellli
24 jours il y a
Reply to  Peyrolais01

Tout est dans la Pub dans les abris bus ! vous exagérez et faites semblant de ne pas voir cet effort extraordinaire de solidarité … 🙂

Avlula
26 jours il y a

“Depuis le début de la pandémie” => non, des restrictions politiques injustifiables, dont s’est foutu d’ailleurs ladite pandémie.

campellli
25 jours il y a

Tant qu’il y a des fonctionnaires classe confort qui font marcher le régime rien de grave. Les nombreux Eurodéputés patriotes sont au chaud. Vive l’ UE !

bienvivrebio
25 jours il y a

Impossible qu’avec cette pandémie mondiale, il n y ait pas des suppressions d’emploi dans plusieurs secteurs et des embauches dans d’autres (surtout dans la grande distribution qui a augmenté considérablement son chiffre d’affaire). Nous sommes trop nombreux sur cette terre. Il faut réguler les naissances dans tous les pays. Moins de monde sur la planète et les gens seront plus heureux. 2 enfants par femme pour toute une vie suffiraient (sauf exception) (maternité rayonnante pour les femmes qui pourraient chérir et nourrir correctement leurs progénitures). Les religions, les maisons de santé dans tous les pays et particulièrement en Afrique, Asie… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account