Afin de se moquer de la jeune militante écologiste suédoise, la directrice adjointe de cabinet du ministre de l’Agriculture, Béatrice Frecenon, a publié une image détournant la couverture d’un album de la série de livres pour enfants Martine avec l’inscription «Martine s’en bra*le de Greta Thunberg». Face à la polémique, elle a supprimé son post.

Avant de prendre l’avion le 10 août, la directrice adjointe de cabinet du ministre français de l’Agriculture, Béatrice Frecenon, a publié un post sur Facebook prenant pour cible la militante écologiste Greta Thunberg et sa lutte contre l’impact de l’avion sur l’environnement.

«Bon, sur ce, les amis, cette fois je suis vraiment en vacances, j’attends mon avion, gros bisous à tous et surtout à ceux qui ont encore le sens de l’humour», a-t-elle écrit, partageant une couverture détournée de la série de livres pour les enfants Martine, qui a été intitulée «Martine s’en bra*le de Greta Thunberg».

Dans les commentaires, la collaboratrice du ministre Didier Guillaume a tenté de justifier son message.

«Le sort de la planète ne dépend pas de moi et d’un trait d’humour qui n’a pas l’air de vous plaire», a-t-elle répondu dans les commentaires. «Sans compter que je sache, Greta Thunberg n’est qu’une gamine médiatisée, hein, dont on a encore le droit de plaisanter, elle n’est pas le changement climatique», a-t-elle écrit, citée par Le Parisien, qui précise que le post controversé a été effacé plus tard.

La publication a été repérée par l’association écologique Youth for Climate France, qui a répondu en proposant à son tour de fausses couvertures d’albums de Martine, taclant le cabinet du ministre de l’Agriculture.

Le post a également été épinglée par la porte-parole du PS Gabrielle Siry, qui a dénoncé le sens de l’humour de la responsable.

Face à la polémique, Mme Frecenon a assumé, mais continué à jouer la carte de l’humour. «Oui je confirme, je n’avais pas du tout la prétention de répondre aux enjeux environnementaux, là je faisais un trait d’humour», a-t-elle répondu à un internaute, avant de supprimer définitivement son post.

Le compte Twitter d’une députée suspendu pour une publication sur Greta Thunberg

La députée de l’Hérault Emmanuelle Ménard a lancé une pique sur Twitter à l’encontre de Greta Thunberg, suite à la venue de l’adolescente à l’Assemblée nationale, en écrivant: «Dommage que la fessée soit interdite, elle en mériterait une bonne».

Outre de provoquer une polémique, ces propos lui ont coûté une double suspension de son compte Twitter.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jacques Abel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

La France a tellement de lumières, qu’elles s’éblouissent elles-mêmes! pourquoi cette ministre se priverait-elle de se moquer de nous, puisque, qui se souvient du nom du grand gagnant du parti écologiste qui est arrivé troisième aux européennes avec 13,48% des voix. Les européennes sont passées, les écologistes malgré la canicule exceptionnelle de l’histoire du pays, les intempéries actuelles, sont trépassés, alors qu’on aurait pu croire qu’ils auraient capitalisés… et les Français, trop faceboockés, n’osent pas croire qu’ils se encore fait braquer une élection. Je sais pas si c’est un produit sorossien cette gamine, mais quand elle dit aux jeunes de… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account