Guerre anti-pauvres : Macron va encore durcir le ton contre les chômeurs


Prendre aux pauvres pour donner aux riches


Les deux dernières mesures de la très controversée réforme de l’assurance chômage vont entrer en vigueur le 1er décembre et pénaliser des centaines de milliers de personnes.

La réforme de l’assurance chômage n’a pas fini de faire parler d’elle. Après avoir pénalisé 1.15 million d’allocataires par une baisse de leurs revenus de 17% en moyenne, le gouvernement va cette fois encore durcir le ton. C’est donc à présent le temps de travail nécessaire pour toucher des allocations qui va être augmenté de 75% !

Des droits retardés pour 475.000 personnes

Pour toucher le chômage aujourd’hui, il faut avoir travaillé 4 mois sur les 28 derniers mois. À partir du 1er décembre, il faudra avoir travaillé au moins 6 mois sur les 24 derniers mois. Conséquence, près de 475.000 allocataires vont voir l’ouverture à leurs droits retardés. Si l’on prend l’ensemble de la réforme, près d’un chômeur sur deux sera pénalisé.

Des politiques de durcissement inefficaces

Dans la grande tradition de sa famille politique, Macron montre donc du doigt les chômeurs en leur faisant comprendre qu’ils sont responsables de leur situation. Or, la grande majorité d’entre eux souffrent, au contraire, d’un déficit d’emplois sur le marché du travail. Et pour cause, on compte environ 6 fois plus de demandeurs d’emploi qu’il n’existe d’offres de travail. D’autant que la majorité de ces annonces proposent des CDD de très courte durée. Il ne sert donc absolument à rien de taper sur les chômeurs pour faire diminuer le chômage. Il serait, au contraire, plus judicieux de repenser le système, notamment en partageant le temps de travail et en redistribuant les richesses.

LIRE AUSSI >LES EMPLOIS VACANTS SONT TREIZE FOIS MOINS NOMBREUX QUE LES CHÔMEURS

Pour la paix des riches

Pendant que le gouvernement distribue des miettes aux plus pauvres, il continue de cajoler les riches. Personne n’aura oublié, par exemple, la réforme de l’ISF qui a fait perdre plus de 3.5 milliards d’euros par an à l’État. Dans le même temps, la réforme de l’assurance chômage permettra de récupérer à peine 2.3 milliards chaque année. Le gouvernement préfère donc aller racler les quelques miettes des pauvres en leur prenant un argent dont ils ont terriblement besoin pour que les ultra-riches continuent de s’engraisser.

Économie spéculative …

D’un point de vue économique, cette stratégie s’avère d’ailleurs complètement improductive. En effet, le gouvernement espérait (ou plutôt faisait semblant d’espérer) que les plus riches investiraient leur argent dans l’emploi et l’économie réelle. Et pourtant, dans les faits, ce manque a gagner a plutôt été placé dans la bulle financière et ne sera donc jamais investi dans l’économie réelle. La preuve la plus absolue de l’hypocrisie du gouvernement réside d’ailleurs dans le fait qu’il avait promis de revenir sur cette mesure si elle ne se montrait pas efficace. Or, il ne l’a pas fait.

…. contre économie réelle

Les pauvres, à l’inverse, dépensent leur argent pour vivre ; ils font donc tourner l’économie réelle et concrète et ils contribuent ainsi à lutter contre le chômage. En les ponctionnant de cette manière, le gouvernement va appauvrir les allocataires, mais aussi les classes moyennes et les petits patrons. Si un pauvre a moins d’argent, il en dépensera, en effet, moins chez le petit patron et celui-ci ne pourra pas embaucher. Par cette politique inepte, la Macronie nous plonge donc directement dans un cercle vicieux, qui encore une fois, favorisera les très forts, au détriment des très faibles.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account