Affaire WikiLeaks. Le gouvernement britannique a confirmé ce jeudi la demande américaine d’extrader le fondateur de WikiLeaks, actuellement incarcéré à Londres.

Le ministre britannique de l’Intérieur Sajid Javid a annoncé jeudi avoir certifié la demande d’extradition vers les Etats-Unis de Julian Assange, emprisonné à Londres et accusé d’espionnage par Washington. Cette certification fait partie de la procédure, les Etats-Unis ayant formellement requis mardi l’extradition du fondateur de Wikileaks.

Julian Assange est actuellement détenu dans la prison de Belmarsh (sud-est de Londres), après avoir été condamné le 1er mai par la justice britannique à une peine de 50 semaines de prison pour violation des conditions de sa liberté provisoire.

«Je suis ravi que la police ait finalement été capable de l’appréhender» le 11 avril dans l’ambassade d’Equateur, où il était réfugié depuis près de sept ans, a déclaré Sajid Javid sur la radio BBC4. «Il est aujourd’hui à juste titre derrière les barreaux parce qu’il a enfreint la loi britannique», a-t-il ajouté. «Il y a une demande d’extradition américaine, qui sera devant les tribunaux demain, mais hier (…) je l’ai signée».

«Je veux que justice soit faite à chaque fois, et nous avons là une demande légitime d’extradition, donc je l’ai signée mais (…) c’est maintenant aux tribunaux de décider», a-t-il encore dit. Il appartiendra toutefois au final au ministère de l’Intérieur d’appliquer ou pas la décision de justice.

Audience vendredi

Une audience est prévue vendredi devant le tribunal londonien de Westminster, à laquelle l’accusé ne devrait pas être présent. S’il l’est, ce sera par visioconférence.

L’audience devrait surtout avoir trait à des éléments de procédure, avec le dépôt des preuves à l’appui de la demande américaine d’extradition, selon le rédacteur en chef de Wikileaks Kristinn Hrafnsson.

Fin mai, la justice américaine a ajouté 17 chefs à l’acte d’inculpation de Julian Assange, dont la plupart portent sur des violations des lois anti-espionnage, ce qui a suscité les critiques des défenseurs de la liberté de la presse. La «première vraie confrontation des arguments», entre la défense et les autorités américaines, aura lieu dans plusieurs semaines, voire plusieurs mois, a dit M. Hrafnsson.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Gérard VernerMamie Doo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Mamie Doo
Invité
Mamie Doo

Héro(s) international ou victime du programme MK Ultra ? https://www.youtube.com/results?search_query=julian+assange+mk+ultra … Ou comment la “matrix” neo-coloniale fabrique des martyrs, des “exemples” …. Comme jésus, comme tant d’autres, comme toutes les victimes des guerres impérialistes des States, qu’il a défendu de par son travail de recherche de la Vérité … Comment se fait-il que le gouvernement australien ne s’exprime jamais sur le “sujet” Assange ? Il est pourtant Australien ! C’est en Australie qu’il doit être extradé, nulle part ailleurs. La “Justice” américaine outrepasse des droits encore une fois : Julian Assange n’a pas à être jugé sur le sol américain… Lire la suite »

Gérard Verner
Invité
Gérard Verner

Une honte abyssale…
Et tous nos salopards de journalistes mainstream qui ne bougent pas le petit doigt. Rien qu’un tas de branle-couilles sans dignité ni honneur. Tout en continuant par-dessus le marché de crier ici et là qu’ils portent “haut et fort” (comme ils disent) les valeurs de la liberté de la presse !
Bande de sales hypocrites. Un jour, vous devrez rendre des comptes sur l’ignominie de vos agissements et sur les trahisons incessantes dont vous vous rendez coupables à l’égard des peuples.

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account