En pleine crise, la loi sécurité globale définitivement votée par la Macronie


Pendant que tout le monde se focalise sur le covid...


La loi sécurité globale a été définitivement approuvée par la majorité de l’assemblée nationale dont LREM, LR et le RN. Seuls les groupes libertés et territoires, LFI, PCF, et PS se sont opposés au projet. 

En pleine crise du coronavirus, la Macronie a bien profité des regards détournés pour faire passer la loi très controversée, dite de sécurité globale. Avec 75 voix contre 33, le projet est donc validé. Une partie de l’assemblée (LT, LFI, PCF, PS) s’est tout de même opposée au projet et compte faire appel au conseil constitutionnel.

Une loi liberticide ?

La loi avait notamment été dénoncée par la presse et de nombreux citoyens qui y voient un atteinte à la liberté d’informer. En effet, la loi pourrait sanctionner « la diffusion malveillante de l’image des policiers et des gendarmes ». Pour autant, définir ce qui est malveillant ou non risque d’être très arbitraire. Sur le terrain, si un policier juge que le fait de filmer est malveillant, alors il pourra empêcher quelqu’un de le faire. De plus, l’opposition a également dénoncé le déploiement en masse de drones pour la surveillance de la population. De leur côté les Républicains ont appuyé les Macronistes. Quant aux élus RN, qui avaient approuvé la loi lors du premier vote, aucun n’était présent à l’assemblée.

LIRE AUSSI > PARTOUT EN FRANCE, DE GROSSES MANIFESTATIONS PROTESTENT CONTRE LA LOI SÉCURITÉ GLOBALE

Un dernier recours possible ?

Malgré tout, la loi devrait bien être promulguée. La gauche a cependant indiqué son intention de saisir le conseil constitutionnel. Les sages devront alors juger si la loi enfreint ou non la constitution française. L’ONU, elle-même s’était également prononcé dans ce sens en affirmant que « l’information du public et la publication d’images et d’enregistrements relatifs à des interventions de police sont non seulement essentiels pour le respect du droit à l’information, mais elles sont en outre légitimes dans le cadre du contrôle démocratique des institutions publiques ».

Affaire à suivre.

Le Média pour Tous

 

 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account