« La liberté d’expression n’est pas sans limite » pour Justin Trudeau, premier ministre du Canada


Sérieusement ?


Le premier ministre canadien a assuré ce vendredi que « la liberté d’expression n’était pas sans limite » provocant la colère des défenseurs de la laïcité.

Dans une situation déjà extrêmement tendue, on pourrait espérer de la part de chef de gouvernement d’éviter de mettre de l’huile sur le feu. Pourtant, après l’ex premier ministre de la Malaisie, c’est au tour Justin Trudeau de déclencher la polémique. Le chef de l’État canadien a en effet estimé que l’on devait limiter la liberté d’expression pour « ne pas blesser de façon arbitraire et inutile » certaines communautés.

« Nous devons être conscients de l’impact de nos mots »

« Dans une société pluraliste, diverse et respectueuse comme la nôtre, nous nous devons d’être conscients de l’impact de nos mots, de nos gestes sur d’autres, particulièrement ces communautés et ces populations qui vivent encore énormément de discriminations» a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI > SELON L’ANCIEN PREMIER MINISTRE DE MALAISIE « LES MUSULMANS ONT LE DROIT DE TUER DES MILLIONS DE FRANÇAIS »

Trudeau décharge les terroristes d’une part de leurs responsabilités

Alors que la France vient de subir des jours terribles, avec des tueries abominables, les déclarations de Justin Trudeau apparaissent pour le moins à contre-temps. Avec ces propos, le chef de l’Etat canadien légitime, en effet, en partie, le comportement des terroristes. Fondamentalement, tenir de tels propos revient à dire que les morts l’ont finalement bien cherché… Justin Trudeau ira-t-il également expliquer à certaines femmes violées qu’elles n’auraient pas du porter une mini-jupe ou s’aventurer seule dans la rue la nuit ? Par ce discours, il décharge les criminels d’une partie de leur responsabilité ; pourtant celle-ci est bien totale.

Un dessin est-il plus choquant que la mort ?

On peut également légitimement s’insurger contre ce genre de justifications après une telle séquence. Comment encore s’offusquer qu’un simple dessin puisse offenser certaines personnes alors que d’autres ont été assassinées pour un motif aussi dérisoire ? Dans quel monde va-t-on si des personnes en tuent d’autres à chaque fois qu’elles seront heurtées dans leur sensibilité ?

La laïcité à la française face au modèle anglo-saxon

Alors que dans les pays anglo-saxon une certaine idée d’un progressisme extrême semble s’installer, la France conserve, quant à elle, son modèle de laïcité si spécifique. Dans ce cadre, les convictions religieuses n’ont à aucun moment à défier la loi de l’État. Outre atlantique en revanche, les hautes sphères paraissent vouloir imposer au peuple un discours de plus en plus politiquement correct. Mais comme tout ce qui vient d’Amérique finit par arriver en France, le modèle du pays des lumières apparaît plus que jamais menacé…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
4 mois il y a

Vous faites semblant de ne pas comprendre. Pour illustrer, sortez, parcourez la ville et insultez gravement de chaque personne une par une. Statistiquement vous finirez par tomber sur quelqu’un qui vous tuera. Si vous faites ça, vous assumez ce risque qui est que dans la réalité, il y a des gens pour qui la vie est moins précieuse que d’autres choses que vous pourriez atteindre avec votre expression libre. Pourquoi est-ce qu’on a interdit l’insulte gratuite ? On aurait pu dire que c’est de la libre expression, que quelqu’un qui se sent insulté n’a qu’à ignorer. Ou alors, il n’y… Lire la suite »

Jean fancois
4 mois il y a

En cela vous choquent ? La liberté d’expression en France est fini depuis Dieudonné.

théron simone-laure
4 mois il y a

Justin Trudeau a choisi son camp.
Il était tant que nous sachions où se trouvent les musulmans modérés. Il était tant également que nous sachions où se trouvent ceux qui les comprennent et les soutiennent. Enfin , nous y voyons plus clair!

The corner
4 mois il y a

Il faut que ça se sachiasse

Jacques Abel
4 mois il y a

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/libert%C3%A9/46994 C’est avoir une drôle de conception de la liberté que de considérer que nous pouvons vivre dans un pays qui a rédiger des lois mémorielles tout en autorisant le blasphème des deux autres grands rites religieux. Nous ne jouissons pas de la liberté d’évoquer le judaïsme sans craindre les foudres de 17e chambre correctionnelle, soyons sérieux, Hervé Ryssen est en prison pour ses opinions, il n’a tué ni causé la mort de personne, Dieudonné, pareil, depuis qu’il fait des sketchs pas un seul pogrom n’est à déplorer à cause de lui… les exemples ne manquent pas, on a viré… Lire la suite »

mim
4 mois il y a

nimporte quoi cet article. Très décevant de la part de ce site. C’est macron qui a mis de l’huile sur le feu. Pour des raisons interieures ou parce qu’il est completement débile, je ne sait pas. Trudeau est tout a fait raisonnable ici. La france a attaqué les musulmans sans raisons et macron a pris ça a son compte dans ses discours et ses tweet. Il a choisit de laisser les gens se faire tuer pour divertir de la gestion de son pays, entre les gillets jaunes, la recession et le covid, taper du muslim ça raportera toujours quelques points… Lire la suite »

Bakloe
4 mois il y a

Quelqu’un pourrait-il m’expliquer le rapport entre les caricatures pourries d’un CHARLIE HEBDO et les meurtres commis à la basilique de Nice ?

max
4 mois il y a

C’est malhonnête intellectuellement de la part de l’auteur de laisser penser que M. Trudeau justifierais les actions des terroristes. L’auteur ayant une vision subjective du débat légitime sur la liberté d’expression utilise la question terroriste dont la condamnation est unanime pour clore le premier débat. Mr. Trudeau est un responsable politique au pouvoir qui s’exprime dans le sens des intérêts de son pays et va dans le sens de l’apaisement et de la cohabitation dans le respect mutuel. Mr Macron n’est-il pas allé sur le plateau d’Al-Jazeera faire de la pédagogie dans l’intérêt national français ?! C’est donc des propos… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account