Nos TPE et PME sont-elles aidées ?

La nouvelle émission du Média pour Tous est la vôtre : La parole au peuple. Pour ce quatrième épisode, nous ouvrons notre micro aux entrepreneurs, aux petits patrons durement touchés par la crise sanitaire et économique. Ont-ils survécu au ralentissement de notre économie ? Sont-ils aidés par l’État et dans quelles conditions ? Maraîcher, horticultrice, coutelier, commercial, ils témoignent.

N’hésitez pas à nous contacter pour témoigner vous aussi : [email protected]

Vous êtes l’information.

Encore une fois, merci à tous pour votre soutien, et merci à nos contributeurs qui nous permettent, concrètement, de rémunérer une équipe de quatorze personnes (pas toutes à temps plein, heureusement). N’hésitez pas à nous aider, vous aussi, en devenant contributeur du Média pour Tous , vous aurez alors accès à toutes les versions intégrales des reportages passés et à venir. Merci à vous  !

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
John Scott
2 mois il y a

Vous vous adressez aux ‘effets’ admirablement dans vos reportages.
À quand les ’causes’?…
https://johnscottconsciousness.com/

Zora
2 mois il y a

Je sais pas pour tout le monde Nous ne toucheront rien les conditions sont un peu trop spécial selon le domaine dans lequel on travaille la reprise n’est pas pour demain on peut prévoir peut-être 6 mois sont revenus c’est carrément ils admissible il y aura voilà mon témoignage

el chapo
2 mois il y a

Avoir de pouvoir payer les intérêts faut-il encore avoir le prêt. Combien d’entreprises ne l’ont pas eût… Triste France

Caroline
2 mois il y a

Bonjour, pour ma part je suis commerçante. J’ai une épicerie donc commerce alimentaire, il est resté ouvert tout le temps du confinement. Sauf que notre chiffre d’affaire a beaucoup baissé, nos clients, qui d’habitude viennent de loin, ne se déplaçaient plus jusqu’à nous. Épicerie vrac, nous étions obligés de servir tout le monde un par un, de préparer des commandes à l’avance, de faire des livraisons… Une fatigue dingue pour un chiffre d’affaire divisé par deux. Et pour toucher l’aide de 1500€ nous ne devions pas avoir perdu moins de 50% du chiffre d’affaire par rapport au même mois de… Lire la suite »

Toshenko
2 mois il y a

Bravo Vincent, parole au peuple ! Les artisans vont se faire avaler par cette pieuvre gigantesque de l’industrie agro alimentaire et ses copines…