Nouvelle devise de la République : "Bosse, prends-toi des tirs dans les manifs et ferme-là !"

Le Parisien nous apprend que Nicolas B., le pompier qui participait à la manifestation des pompiers à Paris le 15 octobre 2019, et qui a exprimé sa colère contre Macron dans une vidéo après qu’il se soit pris un tir de LBD 40 à la jambe, a été suspendu à titre provisoire par sa hiérarchie.

Très classe : il a appris la nouvelle par courrier, mardi matin. Dans le document signé par Dominique Echaroux, le président du service départemental d’incendie et de secours de l’Essonne, il est reproché au soldat du feu « d’avoir commis une faute grave », et que « dans l’intérêt du service, il est nécessaire qu’il soit temporairement suspendu de ses fonctions ». Donc en France en 2019, protester avec véhémence contre son gouvernement après avoir reçu un tir de flash-ball à la jambe de façon injustifiée, dans le cadre d’une manifestation pacifique, c’est une « faute grave ». Rappelons que les propos incriminés sont les suivants :

« Macron, va te faire enculer ! J’arrête mon métier. Va ramasser les gens dans la rue tout seul, connard, va ! Ta police, elle me tire dessus ! »

La liberté de manifester a été bafouée le 15 octobre (et depuis un an pour les Gilets Jaunes), c’est désormais la liberté d’expression qui est piétinée : « Subit la dégradation de tes conditions de travail, prends-toi des tirs quand tu oses manifester et en plus : ferme-là ». Voilà ce qu’est devenu la « République française ». Nicolas, commente la décision :

« Je ne suis pas vraiment surpris, je m’y attendais suite à mon entretien avec mon chef de groupement, nous confie Nicolas B. Je l’ai su par le facteur, je n’ai pas eu de coup de fil. Toutes les informations que j’ai reçues viennent de mes collègues. Je n’ai pas de lien direct avec le Sdis (NDLR : service départemental d’incendie et de secours). »

Le conseil de discipline devrait être saisi sans délai et décider du sort du pompier protestataire. Une révocation est possible et elle est du ressort du président de la République. Les avocates de Nicolas B. ont requis sa clémence dans une lettre ouverte :

« L’avenir professionnel de Nicolas B. est désormais entre vos mainsNous le savons, c’est de vous que viendront les ordres sur le niveau de sanction à appliquer pour les propos qu’il a tenus. C’est un sapeur-pompier exemplaire, martèle l’avocate, qui travaille depuis dix ans et n’a reçu que des décorations et des félicitations. Un écart de langage mérite-t-il que l’on se sépare d’un tel élément ? Monsieur le Président de la République, il vous revient de trancher si le respect dû à votre personne et à votre fonction mérite la tête d’un homme. Une sanction disciplinaire disproportionnée déshonorerait le SDIS 91 bien davantage que les propos tenus par Nicolas B. et choquerait durablement l’opinion publique qui a multiplié les messages de soutien à son égard. »

Oui, nous serions choqués, et pas qu’un peu ! Mais quelle que soit la décision de Macron, rien ne semble pouvoir endiguer le sentiment de révolte générale qui traverse aujourd’hui la France. C’est pourquoi, même si nous comprenons que la situation économique de Nicolas B. puisse être très délicate, il n’est pas certain que demander la clémence à un gouvernement qui n’en a pas pour son peuple soit la bonne attitude à adopter en ces temps de colère.

Dans tous les cas : tout notre soutien à Nicolas ! Une cagnotte devrait bientôt être mise en place pour l’aider, nous la partagerons dès qu’elle sera en ligne.

Le Média pour Tous

 

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

18
Poster un Commentaire

avatar
11 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
14 Auteurs du commentaire
odile DODOSJohsonJacques AbelBardassDvns Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Alain Grenier
Invité

Tous les pompiers et les GJ derrière Nicolas B.

Yvette Devaulx
Invité
Yvette Devaulx

Oui des propos choquants ‘
On peut comprendre la colère de pompiers ?
mais on peut pas accepter la voie de la grossièreté et l’ insulte !!!

Alain Grenier
Invité

Prends toi une balle de LBD comme lui. Tu pleurera tellement que tu ne pourra pas parler.

Le peps
Invité
Le peps

Yvette, avec une LBD dans la cuisse et la douleur et l’incompréhension qui vont avec, on peut ,effectivement, devenir un tantinet grossier? Quand vous vous brulez, vous dites, “diantre, mais que c’est chaud !” vous ? 🙂

Kirikou
Invité

Ça me paraît logique, on ne peut pas insulter impunément son boss, sans en subir les conséquences !

Alain Grenier
Invité

Prends toi une balle de LBD comme lui. Tu pleurera tellement que tu ne pourra pas parler.

R_dox@hotmail.com
Invité
R_dox@hotmail.com

Sauf que ce pompier n’était pas seul à manifester…
C’est courageux de sa part d’exprimer son opinion et tout haut ce que ses collègues pensent tout bas…
Il semblerait qu’il serve d’exemple à la répression gouvernementale que le peuple subit… C’est un autodafé … On exécute en place publique les braves…

Grognours
Invité
Grognours

Son “boss” c’est le peuple, pas ce pantin à l’Elysée

R_dox@hotmail.com
Membre
R_dox@hotmail.com

Sauf que ce pompier n’était pas seul à manifester…
C’est courageux de sa part d’exprimer “tout haut” ce que ses collègues pensent “tout bas”…
Il semblerait qu’il serve d’exemple à la répression gouvernementale que le peuple subit… C’est un autodafé … On exécute en place publique les plus braves…

Bardass
Membre
Bardass

Allez vous ramasser une LBD dans la tête et on en reparlera…

ALAIN.S
Invité

Quelle rapidité pour sanctionner dans ce sens !!! Quand il s’agit de sanctionner les bavures policières, même lorsque
les preuves sont irréfutables, c’est plus lent….

Yannick
Invité
Yannick

Je donne rarement mais lui il aura 10€ de ma part.

Andréa VINCENTI
Invité

oui si on te donne une gifle il faut tendre l’autre joue … si tu prends un tir de LBD sur ta jambe tu dois tendre l’autre jambe pour qu’on te tire dessus mais tu ne dois pas riposter …même … en paroles violentes … dieu macron et ses apotres ne l’autorisent pas … LOL

Dvns
Invité
Dvns

Et le pompier qui a perdu un œil lors de la manif du à un tir de lgb 40 quasi a bout portant ??? A 10 ans de la retraite il dit que c’est fini pour lui qu’il ne pourra plus reprendre ses fonctions avec un oeil en moins…….idem quel soutien ?!

Bardass
Membre
Bardass

La France est n’est une monarchie, la grossièreté et l’insulte c’est de liberté d’expression n’en déplaise à certains.
Vu qu’il voulait démissionner, je pense que sa suspension il s’en tamponne un peu…

Encore une fois, le gouvernement et ses institutions sont forts avec les faibles et faibles avec les forts…

Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

Donc, le tonfa a déjà rejoint le musée de la police, il est obsolète.
Le LBD pour les pompiers c’est faire d’eux d’une certaine façon, des criminels.

https://www.lci.fr/population/en-direct-ceremonie-la-republique-pleure-ce-heros-perdu-christophe-castaner-rend-hommage-a-franck-chesneau-decede-dans-un-crash-dans-le-gard-generac-2128693.html

Voilà comment nous sommes manipulés par ce pouvoir, c’en est la preuve.

Reprendre le pouvoir, c’est d’abord accepter de mourir pour le faire.

Johson
Invité
Johson

Les propos tenus par Nicolas sont irresponsables. Macron partira, la republique demeurera. A chaque gouvernement ses manifs, le President n’est pas le seul responsable de la misere de la France. C#est trop beau pour y croire…

odile DODOS
Invité

Ceux qui poussent au suicide dans la corporation , ils sont suspendus ? ceux qui détruisent , rabaissent , humilient par le seul pouvoir de leurs barrettes ou soutiens , ils sont suspendus ? ceux qui décident par autoritarisme , décision arbitraire , machiavélisme ou perversité , de ceux qui resteront pompiers ils sont suspendus?…….Non ils ont des médailles et des galons .Ils font des discours sur les valeurs et la morale qu’eux mêmes n’appliquent pas

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account