Le gouvernement avait annoncé que ce dispositif serait testé pendant un an dans deux ou trois régions, dont la région Centre-Val-de-Loire, qui s’est portée volontaire.

D’ici la mi-2019, la région Centre-Val-de-Loire va tester le contrôle renforcé des chômeurs, via une plateforme numérique de Pôle Emploi, rapporte mercredi 2 janvier France Bleu Touraine. Le gouvernement avait annoncé que ce dispositif serait testé pendant un an dans deux ou trois régions.

“Les personnes qui recherchent un emploi vont être obligées de décrire ce qu’elles font de la journée, qu’elles entreprises elles ont contactées, etc.”, dénonce Grégoire Hamelin, secrétaire départemental de Force Ouvrière en Indre-et-Loire. Un “flicage” selon lui, qui vise à “pousser les gens à choisir un travail qui, peut-être les intéresse moins du fait du contexte familial ou autre : travailler pour une journée par exemple, ça ne représente aucun intérêt, ça engendre plus de frais que ça n’engendre de gain”.

Un “journal de bord” numérique

Chaque demandeur d’emploi devra inscrire l’intégralité de leurs recherches sur une plateforme numérique de Pôle Emploi. Cette plateforme, qui prendra la forme d’un “journal de bord” numérique, a été annoncée dimanche dernier par le gouvernement, dans un décret publié au Journal officiel. Elle sera expérimentée à partir de mi-2019 dans deux ou trois régions, dont la région Centre-Val-de-Loire, qui a confirmé à France Bleu s’être portée volontaire. “Cette innovation permettra un vrai suivi et un réel échange entre le conseiller et le demandeur d’emploi”, assure Christine Delorme, directrice territoriale déléguée du Pôle Emploi d’Indre-et-Loire.

Concrètement, ce journal de bord numérique permettra aux demandeurs d’emploi de partager en ligne leurs informations de recherche d’emploi avec leur conseiller Pôle Emploi
Christine Delorme, directrice territoriale déléguée du Pôle Emploi d’Indre-et-Loire
à France Bleu

Un outil de partage

“Il y a la possibilité d’être plus en lien avec son conseiller, notamment sur toutes les démarches qui sont faites en-dehors de poleemploi.fr. Ce journal permettra de savoir, après qu’un demandeur d’emploi a réalisé une action, où il en est et s’il a besoin d’une aide complémentaire de son conseiller. C’est un outil de partage”, promet la dirigeante de Pôle emploi dans le département.

Annoncée au mois de mars 2018, cette réforme a été modifiée lundi 31 décembre par le gouvernement. Le fait de ne pas se rendre à un rendez-vous sera sanctionné d’un mois de radiation, deux mois au bout de deux manquements et quatre mois au “troisième manquement”. S’agissant des sanctions concernant l’insuffisance de recherche d’emploi (refus à deux reprises d’une “offre raisonnable d’emploi” par exemple), le décret supprime l’allocation dès le premier manquement à une obligation, ce qui provoquera une perte des droits pour le chômeur concerné.

Source francetvinfo.fr – lire la suite de l’article

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de ré-information dirigé par Vincent LAPIERRE et financé par VOUS, quand même ! | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account