Incapable de créer une loi pour les travailleurs, la Macronie supplie les patrons d’augmenter les revenus des salariés


La soumissions aux plus riches dans toute sa splendeur...


Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a appelé les patrons a augmenter les rémunérations des travailleurs. Une fois encore la Macronie s’en remet au bon vouloir des plus riches au lieu de les contraindre par la loi.

Se soumettre à la volonté des plus puissants n’a rien de nouveau pour le gouvernement d’Emmanuel Macron. Depuis 4 ans, le phénomène est même devenu confondant de banalité. On avait d’abord assisté aux cadeaux fiscaux et puis on avait surtout entendu encore et encore les mêmes rengaines néolibérales : les plus riches vont nous tirer vers le haut, les plus riches vont créer de l’emploi, les plus riches vont sauver l’économie, les plus riches vont investir massivement…

Ne surtout pas brusquer ses amis

Dans ce contexte, la Macronie a donc décidé de faire tout un tas de cadeaux aux plus aisés afin de ne surtout pas brusquer ces sauveurs de l’humanité et les mettre dans les meilleurs dispositions pour nous accorder généreusement quelques miettes de leur gargantuesque gâteau. Et bien entendu, le fait que ces mêmes puissants aient massivement financé la campagne du candidat Macron est absolument dénué de tout rapport.

Par pitié, aidez nous !

Evidemment, dans le monde réel, les plus riches ont préféré emmagasiner toujours plus d’argent, et l’injecter dans des bulles financières spéculatives plutôt que dans l’économie réelle. Mais peu importe, continuons de leur accorder une confiance aveugle et de leur exprimer nos souhaits. Dans leurs bienveillance extrême, ces grands seigneurs se pencheront alors peut être sur le sort des misérables gueux que nous sommes.

LIRE AUSSI > DÉSINTOX : NON, L’EMPLOI NE DÉPEND PAS DES RICHES

Le Maire à genoux devant le MEDEF

Et dans l’exercice, le ministre de l’économie Bruno Le Maire est devenu un expert. Sur France 2, on l’a ainsi retrouvé une nouvelle fois à s’en remettre à la bonne volonté des patrons français. « J’attends des chefs d’entreprise qu’ils embauchent massivement des jeunes, des apprentis. Il faut aussi une meilleure rémunération pour ceux qui ont les salaires les plus faibles » a ainsi souhaité l’ancien membre des Républicains, dans sa lettre au père Noël.

Supplier plutôt que légiférer

Des gens de bon sens attendraient d’un gouvernement qu’il prenne ses responsabilités en instaurant des lois qui obligent par exemple les entreprises à augmenter les salaires. Au contraire, la Macronie préfère attendre que les patrons le fassent d’eux-mêmes. Le fait que le président soit, par exemple, opposé à l’augmentation du SMIC, à l’image d’une bonne partie de la sphère politique, du PS au RN en passant par LR, n’y est sans doute pas étranger.

Comme d’habitude en Macronie, on lance une multitude de souhaits, avec la tranquillité d’esprit de savoir qu’ils ne seront jamais exaucés.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account