Immobilier : les Français s’endettent sur des durées records pour leur logement


Pas de cadeau de Noël pour les emprunteurs !

Auteur :

Une durée d’emprunt qui a grimpé de 30 mois depuis l’année 2017.

20 ans d’endettement

Il ne fait pas bon être emprunteur immobilier en 2021. C’est en tout cas ce que révèle une étude de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, qui dévoile le triste et historique record de la durée moyenne d’emprunt pour un bien immobilier : 240 mois, ou 20 ans. En un peu plus de quatre ans, la durée d’emprunt s’est en effet envolée d’environ 30 mois pour les ménages français, passant ainsi de 17,5 à 20 ans d’endettement.

« Cet allongement permet d’absorber les conséquences de la hausse des prix des logements et de contenir les taux d’effort (taux d’endettement) sous le seuil des 35% », expliquent les auteurs de l’étude. Même si l’on reste encore loin du seuil maximal imposé par les autorités financières de 25 années d’endettement à ne pas dépasser, cette accélération tend à s’accentuer : entre octobre et novembre 2021, la durée moyenne a augmenté de 7 mois !

Les taux repartent à la hausse

Alors que les taux d’emprunt n’ont quasiment cessé de baisser depuis les deux dernières années, la tendance semble aujourd’hui s’inverser. Selon le courtier Vousfinancer, les banques ont relevé leurs barèmes de 0.05 points en moyenne, entre octobre et décembre. Sur 15 ans, les taux proposés sont généralement aux alentours de 1%, sur 20 ans de 1.15% et sur 25 ans de 1.40%.

Pourtant, les banques n’ont jamais autant prêté aux Français que depuis les cinq dernières années. Au premier semestre 2021, les banques ont prêté environ 134 milliards d’euros aux particuliers selon la Banque de France. Un record depuis 2017.

LIRE AUSSI >> IMPÔTS : EN DIX ANS, LA TAXE FONCIÈRE A BONDI DE 27,9%

Un apport de plus en plus élevé

Face à la flambée des prix de l’immobilier et la stagnation des salaires, les ménages français ont davantage tendance à mobiliser un apport plus important pour leurs achats immobiliers, relève le courtier Empruntis. En 2021, les primo-accédants ont en moyenne apporté 68.448€ d’apport, soit une hausse de 4.6% en un an. Les secundo-accédants ont quant à eux vu leur apport augmenter de 11% pour atteindre en moyenne 88.547€.

« Si emprunter sans apport n’est plus la règle, ce ne sont pas les banques qui l’exigent mais les attentes des ménages sur un marché où les biens sont aujourd’hui insuffisants en nombre pour répondre à la convergence des besoins et des souhaits », a expliqué Empruntis dans un communiqué.

124€ par mois de plus depuis 2015

En plus des augmentations des apports, de la durée ou du taux d’emprunt, viennent logiquement s’ajouter les mensualités. Dans une étude publiée conjointement par SeLoger et Empruntis, la progression des prix immobiliers malgré les taux relativement bas ont poussé les mensualités tout frais inclus a grimpé de 124€ par mois depuis 2015.

Les taux bas des crédits et de l’assurance emprunteur auraient seulement permis à « limité la casse ». En effet, sur les 34 villes passées au crible par SeLoger, les mensualités affichent, en moyenne, un surcoût de 12%, pouvant atteindre jusqu’à 490€.

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
campellli
9 mois il y a

Sur 20 ans c’est normal pour l’immobilier c’était ce qui se faisait déjà au siècle dernier, ce qui est moins normal c’est la disparité entre classe aisée qui rembourse facilement en 10 ans avec deux bons salaires et les autres du bas qui sont passé sur 25 et 30 ans même ! On se rend compte maintenant des promesses électorales douteuses avec la suppression de la taxe habitation n’en était pas une finalement puisque la taxe foncière ne fait qu’augmenter et pas qu’un peu et le reste avec aussi. Les gens devraient bien réfléchir avant de voter sur des promesses… Lire la suite »

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account