Hausse des prix du carburant : les Gilets jaunes sont de retour sur les ronds-points


Saison 2 !

Auteur :

Le samedi 16 octobre, de nombreux Gilets jaunes ont fait leur retour sur les ronds-points partout en France pour dénoncer une nouvelle fois la baisse du pouvoir d’achat.

Depuis 2018, rien n’a changé !

Les Gilets jaunes sont de retour ! Ce samedi 16 octobre, les manifestants se sont rassemblés sur les ronds-points dans de nombreuses communes de France. Que ce soit la hausse du coût des énergies, des produits de première nécessité ou encore la stagnation des salaires, les revendications sont tristement similaires à celles du début du mouvement en 2018. « On voit que tout augmente : gaz, carburant, électricité… Je pense que c’est là qu’il faut descendre ». « Il y a tout qui augmente sauf nos salaires » expliquent des manifestants en région parisienne.

Un mouvement toujours apolitique

Les Français veulent « vivre » et non plus « survivre ». La crise sanitaire a largement contribué à mettre le mouvement en « pause » puisqu’un sondage mené l’année dernière révèle que la moitié de la population française soutenait encore les Gilets jaunes. Ce qui permet cette forte cohésion entre Français, c’est peut-être le fait que le mouvement n’appartienne à aucun groupe politique. « Nous sommes apolitiques mais on ne se retrouve plus dans ce gouvernement ni dans les candidats à l’élection présidentielle, on veut un candidat qui connaisse la misère sociale » explique un Gilet jaune membre du collectif chalonnais Liberté citoyenne.

Un retour timide néanmoins

Cependant, les Gilets jaunes ont été moins nombreux samedi dernier que lors des rassemblements précédents. Si certains sont restés actifs depuis trois ans, le nombre de manifestants a toutefois diminué. Mais « Les Gilets jaunes ne sont pas de retour, ils n’ont pas quitté le terrain » précise Jérôme Rodrigues. Certaines figures du mouvement appellent à un rassemblement massif ainsi qu’une opération escargot à la date anniversaire, le 17 novembre prochain. Le mouvement « fêtera » effectivement ses 3 ans dans un mois.

LIRE AUSSI > ÉNERGIE : LA FRANCE DEMANDE UNE EXPLICATION À L’UE POUR LA FLAMBÉE DES PRIX DU GAZ

La baisse du pouvoir d’achat

Carburant, électricité, gaz, produits de première nécessité… Les prix flambent, mais pas les salaires. En effet en l’espace de 10 ans, le coût de l’électricité a augmenté de 50%. Mais elle n’est pas la seule énergie touchée par une hausse de prix drastique. Le prix du gaz flambe également ainsi, que celui du carburant. Le coût du gazole a par ailleurs dépassé le prix record de 2018 qui avait poussé aux premiers rassemblements en novembre de la même année. Le coût des produits de première nécessité est également concerné par cette hausse. Par exemple, le panier alimentaire moyen a ainsi augmenté d’environ 40% ces douze derniers mois. Il devient difficile pour de nombreux français de suivre le rythme. Et pour cause, les salaires n’ont quasiment pas augmenté. La dernière revalorisation du smic a permis d’ajouter 35€ brut sur le bulletin de salaires, rien qui permettent d’affronter le cumul de la hausse des prix de ces biens pourtant essentiels à la vie quotidienne.

Dans ces conditions, que nous réserve l’avenir ?

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Michel
1 mois il y a

C’est encourageant mais sans structure et représentants le mouvement risque de disparaître à nouveau rapidement.
A suivre

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account