Alors qu’il ferme les services publics, le gouvernement veut acheter 170.000 munitions de LBD


Le sens des priorités...


L’État a lancé un appel d’offres pour acheter 170.000 munitions de LBD. Une commande qui passe mal en temps de crise, d’autant que l’arme est jugée dangereuse et inadaptée.

C’est le genre de commandes qui ne fait jamais une bonne publicité au gouvernement, encore moins par les temps qui courent. Et pourtant, l’appel d’offres est bien réel, comme le dévoile le média Reporterre. Lancé le 12 mars dernier, celui-ci sera en vigueur jusqu’au 22 avril prochain et devrait permettre « la fourniture de munitions cinétiques de défense unique (MDU) de calibre 40 [millimètres (mm)] au profit des forces de la sécurité intérieure ». 

Fermer les services publics pour mieux nous tirer dessus ?

Quand on sait la situation économique plus que précaire traversée par l’ensemble de la population en ce moment, il y a de quoi s’interroger sur une telle dépense. Tandis que les écoles et les lits d’hôpitaux continuent de fermer définitivement et que nos services publics se réduisent d’année en année, la Macronie ne trouve rien de mieux à faire qu’acheter des munitions pour réprimer la population.

LIRE AUSSI > MALGRÉ LA CRISE SANITAIRE, L’ÉTAT CONTINUE DE SUPPRIMER DES LITS D’HÔPITAUX !

Déjà 5.5 millions d’euros de munitions en 2016

Rappelons qu’en mars 2016, l’État avait déjà lancé une commande exceptionnelle de «munitions de défense» de calibre 40mm pour une facture de 5,57 millions d’euros, et une quantité estimée à 115 000 balles. Si on se fie à ce prix, la note pourrait donc cette fois atteindre les 8 millions d’euros.

L’Europe a demandé son interdiction, Macron a refusé

Par ailleurs, selon la réglementation internationale, le LBD est considéré comme une arme de guerre. Le commissariat aux droits de l’Homme du conseil européen a d’ailleurs demandé à l’hexagone de suspendre l’usage du LBD, jugé trop dangereux. Une requête, pour une fois, ignorée par la Macronie. Preuve que lorsque l’on veut désobéir à l’Europe, on peut…

Une arme de répression massive

Avant la crise, la Macronie subissait déjà de plein fouet la colère du peuple français à travers les Gilets Jaunes. Le LBD avait d’ailleurs été l’un des principaux frein au mouvement, suscitant la peur dans les rangs des protestataires. Et pour cause, ces munitions peuvent jaillir à plus de 360 km/h. Le LBD est d’autant plus dangereux que certains officiers l’utilisent de manière totalement inappropriée. Des centaines de manifestants en ont d’ailleurs fait les frais. On compte, par exemple, une soixantaine de graves blessés dont une dizaine ont perdu un œil.

La peur de nouvelles manifestations ?

Avec le climat actuel, dans une situation où la détresse économique risque d’exploser, la contestation sociale pourrait très vite repartir en flèche. Cette commande ressemble à s’y méprendre à une précaution prise par l’exécutif pour se protéger d’une potentielle révolte. Mais si le LBD lui permet de tenir en place, l’élection de 2022 pourrait, quant à elle, le chasser du pouvoir. Pour mieux ou pire ?

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
LUCAS DAVID
3 mois il y a

ARMEZ VOUS : DAESH , C”EST LES FLICS FRANCAIS !!!

Bernard
3 mois il y a

Pour mieux ou pour pire ?

Avec le marquis poudré nous expérimentons le fascisme : violence contre les contestataires, privation de libertés, mensonges et incompétence répétée…

Que reste-t-il comme argument pour tenter d’écarter le RN en 2022 ? Cette fois-ci il ne suffira pas d’aller faire un numéro minable à Oradour-sur-Glane.

3 mois il y a
Reply to  Bernard

[email protected], pire je crois pas,on ne peut pas faire pire… leurs incompétence mènera à notre perte si nous laissons faire..

Avlula
3 mois il y a

Le commissariat aux droits de l’Homme du conseil européen a d’ailleurs demandé à l’hexagone de suspendre l’usage du LBD, jugé trop dangereux. Une requête, pour une fois, ignorée par la Macronie. Preuve que lorsque l’on veut désobéir à l’Europe, on peut…

Que de confusions, les conférences d’Asselineau sont loin ou quoi ? Ce n’est pas le conseil européen mais le Conseil de l’Europe, rien à voir avec l’entité supranationale donc. Et quand on dit “l’Europe” on ne sait pas de quoi on parle, il faut préciser.

campellli
3 mois il y a

Les Gilets pourront porter un masque conseillé même cette fois …

clovis
3 mois il y a

lbd dans ton oeil – vaccin dans ton cul – recherche du bien commun selon benhallahounette .comme lui, nous sommes impatients d’ouvrir les archives !

lattanzio marc
3 mois il y a

Sûr qu’ils y pensent aux révoltes qui peuvent pointer leur nez avec les beaux jours. Leur réaction sera la même: répression, répression! Quand à 2022, le pire entre emmanuel le pen et marine macron franchement….. Jamais je ne voterai le pen, mais jamais macron non plus et tant pis si ces deux virus sont au 2ème tour.Si c’est lepen, la gauche molle et l’écoligie molle devra réellement choisir son camp et cesser de plomber la vrai gauche.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account