Le gouvernement va dépenser 2.8 millions d’euros d’argent public pour surveiller ce que les Français disent de lui


Faut pas se gêner...


À un an de la présidentielle, trois entreprises payées par nos impôts vont être chargées de  « mesurer les préoccupations et attentes des internautes vis-à-vis de l’action du gouvernement ».

Alors que l’élection présidentielle approche de plus en plus, Emmanuel Macron semble chercher par tous les moyens à être réélu. Depuis quatre ans, il s’échine ainsi à faire monter Marine Le Pen comme sa seule et unique adversaire, pensant pouvoir l’emporter facilement grâce au « barrage républicain ». Mais comme cette tactique paraît avoir de plus en plus de plomb dans l’aile, le chef de l’État s’est mis en quête de nouvelles stratégies.

Surveiller les réseaux sociaux

Le gouvernement va donc faire appel à trois sociétés de « social listening ». Autrement dit, ces trois entreprises seront missionnées pour épier ce que les Français disent de l’action gouvernementale sur les réseaux sociaux. Suite à un appel d’offres, ce sont Visibrain, Talkwalker et Newswhip qui ont raflé la mise.

Avec l’argent du contribuable

Et pas n’importe quelle mise, puisque les trois compagnies se partageront pas moins de 2.8 millions d’euros. Après tout, pourquoi se priver, ce sont les Français qui paient. Pour ne rien gâcher, deux de ces trois entreprises sont situées à l’étranger. Pire, elles se trouvent en Irlande et au Luxembourg, deux pays d’Europe bien connus pour leurs pratiques fiscales très avantageuses…

Un service tout à fait légal

Le plus ahurissant dans cette histoire, c’est peut-être que ce type de pratiques est complètement légal. C’est même l’une des compétences officielles du Service d’information du Gouvernement (SIG) qui est, entre autres, chargé « d’analyser l’évolution de l’opinion publique et le contenu des médias ». Légal ne veut pas pour autant dire moral ; et même si ces observations ne concerneront heureusement que les données publiques, il y a quand même de quoi s’interroger sur cette surveillance généralisée.

Un pratique guidée par la peur du peuple ?

Depuis plus de deux siècles, la France a souvent connu de forts mouvements contestataires du pouvoir en place. Dernièrement encore, les Gilets Jaunes ont fait trembler toute la Macronie. Mais, comme à son habitude, sans doute par peur de ce peuple qu’elle ne comprend pas et pour défendre ses privilèges, notre « élite » gouvernementale préfère nous surveiller en douce pour pouvoir inventer sa prochaine stratégie de communication.

De la com’ et encore de la com’

Car en ce qui concerne la communication, on peut dire que ce gouvernement en connait un rayon. Depuis le début de ce mandat, Emmanuel Macron n’a cessé de multiplier les opérations promotionnelles pour son action. De ses interminables interventions à la télévision à ses « souhaits » (qui ne se réalisent jamais) en passant par un greenwashing incessant, le chef de l’État prend soin de son image.

Les Français attendent plus que des belles paroles

Pour autant, une image bien soignée ne suffit plus. Car les Français commencent à connaitre notre bon prince, et ils savent maintenant qu’il ment comme un arracheur de dents. Après avoir dépouillé les pauvres (qui sont maintenant plus de 10 millions) du peu qu’il leur restait, et après avoir engraissé les milliardaires comme jamais, le président peut-il sérieusement espérer redorer son image ?

Au fond, avons nous vraiment besoin de dépenser 2.8 millions d’euros pour s’enquérir d’un constat évident : l’immense majorité des habitants (58% des inscrits, et 83% des majeurs) de ce pays n’ont jamais voulu d’Emmanuel Macron, et n’en veulent pas plus aujourd’hui.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
LEPETITDIDIER
21 jours il y a

Sujet pertinent oh combien! Mais pourquoi conclure ainsi? Les sondés font les matamores mais dans le secret de l’urne ils l’ont élu ou je me trompe?

Robert Petit
21 jours il y a

Sources?

Patrick 56
18 jours il y a

Y a pas d’argent mais quand le roi de l’Elysée demande, on lui sert !!!!
Le peuple doit se soulever pour virer ce dictateur, avant 2022 !

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account