Ça promet

Source : l’UPR


Les lecteurs des analyses de l’UPR connaissent bien les GOPÉ (Grandes orientations des politiques économiques) fixées chaque année à la France par la Commission européenne. En ce 20 mai 2020, la Commission vient de publier les GOPÉ pour la France pour la période 2020-2021.

Elles ne feront pas le journal de 20h ce soir et pourtant elles constitueront la feuille de route de Macron et du gouvernement en matière de politique économique et sociale pour le reste de l’année 2020 et pour 2021 : les « Grandes orientations des politiques économiques » que la Commission européenne définit chaque année pour les différents États, en application de l’article 121 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, viennent d’être publiées aujourd’hui.

Compte tenu de la catastrophe pandémique en cours et de l’activation de la « clause dérogatoire générale » par Ursula von der Leyen le 20 mars 2020, qui permet de suspendre les règles de discipline budgétaire de l’Union européenne, les GOPÉ cette année ont une tonalité très conjoncturelle et particulière.

La conclusion, formée de 4 recommandations, est inhabituellement courte et comporte en synthèse :

  • une sélection précise de mesures de sauvegarde à prendre que permet la « clause dérogatoire générale » dans le contexte du Covid-19 ;
  • et, en « même temps », des injonctions à « améliorer l’environnement réglementaire », à « réduire les fardeaux administratifs pour les entreprises », à « simplifier le système fiscal » et, « lorsque les conditions économiques le permettent à poursuivre les politiques fiscales visant à atteindre une situation fiscale prudente à moyen terme et à garder le poids de la dette soutenable ».

Nous avons déjà expliqué dans nos précédentes analyses des GOPÉ ce qu’il faut mettre derrière ce jargon sibyllin.

Dans le contexte catastrophique actuel, la Commission européenne n’avait pas d’autre choix que celui de donner le sentiment qu’elle atténue son discours traditionnel, qu’il aurait été impudent de clamer haut et fort maintenant.

Cependant, ce discours est pleinement présent si l’on regarde attentivement le corps du document des GOPÉ 2020-2021.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
COTTEN
2 mois il y a

Macron comme toujours nous promène . Il ne cesse de nous dire et ça réussit à tous les coups : ” Alors ça va camarade,encore une petite promenade ” .