GAFAM : le e-commerce s’en met plein les fouilles grâce au Covid-19


Pendant que le petit commerce souffre...

Auteur :

Les géants du web sortent sans surprise grands gagnants de cette crise sanitaire. Les GAFAM ont dépassé leurs prévisions pour le premier trimestre 2021, au détriment de l’économie traditionnelle.

Des bénéfices records

Jeff Bezos s’en frotte les mains ! Le leader mondial du commerce en ligne a « seulement » triplé son bénéfice durant les trois premiers mois de l’année. Il empoche donc 8,1 milliards de dollars au premier trimestre 2021. Amazon a ainsi dépassé ses propres prévisions et celles du marché avec un chiffre d’affaire s’élevant à 108,5 milliards de dollars. Avec la fermeture de tous les commerces dits « non-essentiels », il n’est pas étonnant que les consommateurs se rabattent sur le commerce en ligne. Une évidence à côté de laquelle les leaders du e-commerce ne pouvaient pas passer. « Les grandes entreprises de la tech sont au bon endroit au bon moment. Le Covid-19 a accéléré la transformation numérique dans l’éducation, la santé, le télétravail et le e-commerce, et amélioré la rentabilité de ces firmes » constate Darrell West, chercheur du centre pour l’innovation technologique à la Brookings Institution, cité par l’AFP.

Quand les uns s’enrichissent…

La fréquentation d’Internet a fortement augmenté durant les multiples confinements. Et comme « le temps c’est de l’argent », les GAFAM n’ont pas souhaité perdre une miette de part de marché et ont donc réussi à capitaliser ce temps passé sur le web. Ainsi, Google et Facebook ont investi dans des outils et plateformes pouvant permettre aux ménages de faciliter les transactions en ligne et l’utilisation de leurs services. Le réseau social est d’ailleurs prêt à dépasser les 100 milliards de dollars de revenus publicitaires nets pour la première fois cette année. Entre janvier et mars, Facebook et Apple ont également vu leurs bénéfices doubler, passant respectivement à 9,5 milliards et 23,6 milliards de dollars. Tout cela bien sûr en payant des taxes, pour le moment dérisoires, au niveau mondial.

LIRE AUSSI > CONFINEMENT : PENDANT QUE LE PETIT COMMERCE MORFLE, AMAZON RAFLE LA MISE !

…les autres souffrent !

Le succès des GAFAM fait de l’ombre aux commerces traditionnels, les malheureux perdants de cette crise. En France, les commerçants sont découragés et attendent avec impatience le 19 mai pour ouvrir à nouveau au public. Stock dormant, annulation des investissements, surendettement… les causes aggravant la fermeture des commerces sont nombreuses. Et si certains ont tenté de tirer leur épingle du jeu en créant leur site internet, le référencement est devenu un tel casse-tête qu’il est quasiment impossible de tomber sur des enseignes locales en faisant une recherche simple sur internet. Toutes les entreprises ne luttent donc pas à armes égales, ce qui profite, bien entendu, aux plus gros poissons…

Le Média pour Tous


Voir ou revoir: 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pepette67
4 mois il y a

D’une qui se dit « résistante » à qui je faisais remarquer qu’elle faisait beaucoup venir de chez eux m’a répondu ;
Ah bah quand même c’est pratique de pas faire 50 km aller/retour pour trouver ceci celà »
Abonnée à Prime video, de surcroît…
Pfff

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account