Evergrande : vers une faillite du mastodonte chinois de l’immobilier ?


L'économie mondiale s'inquiète…

Auteur :

Plombé par un endettement colossal, la chute du groupe Evergrande pourrait bien entraîner une nouvelle crise financière planétaire.

Une dette de plus de 300 milliards de dollars

Criblé par une dette conséquente d’environ 300 milliards d’euros, Evergrande Group, fondé en 1996 et fort de 200.000 employés, se retrouve désormais au bord de la faillite. Mardi dernier, le groupe avait déjà fait savoir auprès de ses investisseurs qu’il ne pourrait certainement pas rembourser la totalité des créanciers. Un coup de massue pour les petits propriétaires chinois ; et un risque considérable pour l’économie du pays, voire du monde.

Présent dans plus de 280 villes et générant indirectement 3,8 millions d’emplois, le groupe a depuis plusieurs années multiplié les acquisitions afin de diversifier ses activités. Fortement implanté dans de solides marchés que représentent l’alimentaire et l’eau minérale, Evergrande comptait bien investir davantage dans le tourisme, le numérique, les assurances et la santé. Mais l’an dernier, la Chine a décidé de contraindre cette course à l’endettement.

Le « Lehman Brothers » chinois ?

Alors que Pékin approuvait auparavant le principe de croissance par endettement – très en vogue dans de nombreuses entreprises chinoises -, l’exécutif a décidé de restreindre cette activité. Désormais, les promoteurs immobiliers ont l’interdiction de pré-vendre des biens avant que la construction ne soit terminée. De quoi mettre à mal le système économique du géant chinois, qui n’est dorénavant plus en mesure de régler des emprunts contractés.

Étant donné que le groupe ne peut plus compter sur l’argent de futurs propriétaires, deux problèmes conséquents ont suivis. D’une part, Evergrande ne peut plus financer les travaux des appartements en construction, et d’autre part, il lui reste environ 1,4 million de logements à achever. Et, face à ces difficultés, les banques semblent davantage méfiantes à octroyer des prêts à une structure en perte de vitesse et de confiance.

L’inquiétude des marchés boursiers

Les différentes bourses à travers le monde restent à l’affût de la potentielle faillite d’Evergrande. Afin de garantir la stabilité des marchés financiers, le président du groupe, Xu Jiayin – cinquième plus grande fortune chinoise – s’est exprimé dans une lettre adressée au personnel. Il y assure « avoir la ferme conviction qu’Evergrande sera bientôt en mesure de sortir de sa période la plus sombre », et que les principaux objectifs de l’entreprise restent d’actualité. C’est-à-dire la poursuite de la livraison des bâtiments et d’apporter « une réponse aux acheteurs, aux investisseurs, aux partenaires et institutions financières ».

Pourtant, l’espoir de remonter la pente semble s’éloigner définitivement pour le groupe. Alors qu’une action chez Evergrande équivalait 1,80 € il y a un an, elle ne vaut désormais plus qu’environ 0.25 € aujourd’hui. Une chute brutale qui risque également d’entrainer les grandes places boursières dans les abysses. Les difficultés éprouvées par le groupe se répercutent dorénavant à l’ensemble du secteur immobilier chinois, mais également sur le yuan, tombé à son plus bas niveau depuis trois semaines sur le marché des changes.

Quelle stratégie pour Pékin ?

L’exécutif chinois se retrouve aujourd’hui face à un dilemme. Une faillite provoquerait d’immenses répercussions sur l’économie nationale, ainsi qu’une quantité conséquente de propriétaires chinois laissés à l’abandon. Cependant, le parti communiste ne peut pas pour autant injecter des milliards dans une entreprise privée croulant sous les effets néfastes d’un capitalisme hors de contrôle.

Les discussions entre le gouvernement et les créanciers du groupe sont déjà en cours, et il semblerait que Pékin tende vers une décision intermédiaire : éviter une crise sociale par une restructuration de la dette, voire par l’étatisation d’une ou plusieurs parties de l’entreprise. En tout cas, la Chine entend bien faire de la chute d’Evergrande un véritable exemple.

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account