Emmanuel Macron envisage de dissoudre l’Assemblée nationale


Par RTL

Pour éviter une longue campagne des législatives et entamer rapidement d’éventuelles réformes, le chef de l’État songe à dissoudre l’Assemblée nationale immédiatement s’il est réélu.

Emmanuel Macron songe à dissoudre l’Assemblée nationale ! Pas la semaine prochaine, mais le lendemain de sa réélection. C’est une très bonne information du journal l’Opinion : dans l’entourage d’Emmanuel Macron, effectivement, certains réfléchissent à une dissolution de l’Assemblée nationale.

Pourquoi ? Parce que l’année prochaine, l’élection présidentielle est très tôt dans le calendrier, les 10 et 24 avril. C’est tôt parce qu’après, les dimanches tombaient des jours fériés, le 1er et le 8 mai. La présidentielle est tôt, mais les élections législatives, elles, ne bougent pas. Elles sont programmées les 12 et 19 juin.

Il y aura donc presque deux mois plein de campagne pour les futurs députés, et c’est justement ce que veulent éviter des stratèges d’Emmanuel Macron. Avec une longue campagne, si Emmanuel Macron est réélu, ce sera plus dur pour lui d’obtenir une majorité : ils sont très nombreux à le penser chez En Marche et au-delà.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula(@avlula)
13 jours il y a

C’est-à-dire pile poil ce qu’il ne faut pas faire et qu’a amené le quinquennat, la synchro des élections pour neutraliser le pouvoir législatif. Ce type a juste piraté la France, ils ont hacké la Ve République et continuent de se jouer des contre-pouvoir et des garde-fous en exploitant toutes les failles.

Jy2m
12 jours il y a

Attention car c’est très important. Qu’Emmanuel Macron soit réélu, face, par exemple, et pour la deuxième fois, l’extrême droite, si l’on ne peut l’empêcher la répétition de ce duel, effectivement il sera réélu mais que les législatives se tiennent en juin ou plus tôt, il faudra impérativement que son parti n’obtienne plus la majorité à l’Assemblée car ainsi il sera obligé, bon gré mal gré, de faire des alliances avec d’autres partis modérés et d’écouter ce qu’on lui dira. 

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account