Deuxième confinement : l’angoisse des employés de supermarché


Par Marianne

Aux premières rumeurs d’un reconfinement, des Français ont afflué dans les supermarchés, réveillant les craintes des employés de vivre une situation similaire à celle du mois de mars.

Comme une impression de déjà-vu. Dès mercredi, alors que la perspective d’un reconfinement n’était encore qu’une rumeur, de nombreux clients couraient déjà dans les supermarchés pour faire leurs stocks. Si la ruée semble d’une moindre mesure qu’en mars, les employés de grandes surfaces peuvent craindre une pression comparable à celle éprouvée lors du premier confinement.

« On a vu des trucs ahurissants » lâche Margaux*, caissière dans un supermarché de Moselle. Dès hier, « il y avait des caddies avec 4, 5 ou 6 paquets de rouleaux de papier toilette et bien sûr de grosses quantités de pâtes ». En Normandie, dans le supermarché Leclerc où il travaille, Julien assure que la seule vente de ces produits a dépassé les 10 000 € mercredi « On a fait un retour en mars littéralement » estime Jeanne employée chez Lidl, « les gens recommencent à faire leurs stocks, ça a été une journée assez compliquée ».

LIRE AUSSI

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
1 année il y a

Alors que comme la première fois, nous ne sommes même pas confinés, nous pouvons aller faire des courses et travailler.

théron simone-laure
1 année il y a

Ce n’est pas un confinement généralisé. 12 millions d’enfants vont pouvoir aller en classe et c’est très bien, 12 millions de parents, grands parents vont également pouvoir s’occuper des enfants et petits enfant, Les maisons de retraite seront ouvertes. Les travailleurs pourront travailler. Seuls quelques magasins du centre ville seront fermés ainsi que les bars. Les restaurants n’auraient pas du fermer. Il suffisait de remettre le masque entre chaque plat pour pouvoir parler à son voisin de table mais ne pas parler lorsqu’on avait la bouche pleine de nourriture. Les clients n’ont pas voulu de cette façon de manger ou… Lire la suite »

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account