Avec la crise, verra-t-on une vague de soulèvements populaires ?


Périr ou résister ?


Selon Verisk Maplecroft, la crise économique due au coronavirus pourrait entraîner une vague de soulèvements populaires dans le monde. 

 Déjà avant le coronavirus, le climat social dans de nombreux pays de la planète était loin d’être au beau fixe. Avec la crise économique qui s’annonce, les mouvements de révoltes pourraient exploser, notamment dans les pays les plus pauvres. Selon la société Verisk Maplecroft, spécialiste de la gestion de crise, une trentaine d’Etats seraient particulièrement à risque.

Des inégalités accentuées

Dans les pays les plus précaires, où les tensions régnaient déjà, la crise creuse d’autant plus les inégalités. Dans certains états où les emplois ne disposent pas d’une grande stabilité, de nombreuses personnes ont pu se retrouver dans une pauvreté extrême en seulement quelques jours. C’est notamment le cas aux Etats-Unis où le virus continue de se répandre. Dans un pays déjà en ébullition de par le mouvement Black Lives Matter, les tensions sociales pourraient remettre de l’huile sur le feu. Les élections présidentielles en fin d’année, peu importe leur issue, pourraient également susciter une vague conflictuelle entre les pro et les anti-Trump.

LIRE AUSSI > Avec le covid-19, le nombre de personnes souffrant de la faim pourrait exploser, y compris en France

Des coups d’Etats à prévoir ?

Comme toujours, les pays les plus pauvres seront les plus touchés par cette crise. Le rapport pointe notamment quelques pays d’Afrique et d’Amérique Latine. On sait d’ailleurs que certains mouvements de révolte ont été favorisés dans certains pays afin de renverser des gouvernements gênants pour les Etats-Unis ou l’occident. Ce fut notamment le cas en Syrie, en Libye ou encore en Bolivie où le gouvernement socialiste a récemment été renversé par l’impérialisme américain.

La pression monte sur le Venezuela

Au Venezuela, la crise économique est organisée depuis des années par le pays de l’oncle Sam afin de favoriser un coup d’Etat. L’étau ne s’est d’ailleurs pas desserré une seule seconde sur le pays durant la crise du covid-19. Si ces tentatives se sont jusqu’alors montrées infructueuses, le risque qu’elles aboutissent un jour n’est pas nul.

La France sur un volcan social ?

En Europe, même si la situation sanitaire parait  pour l’instant plus clémente qu’aux Etats-Unis, la crise aura également laissé des traces. En France, Emmanuel Macron s’obstinant dans ses politiques néolibérales, il y a fort à parier que les mouvements sociaux reprennent de l’ampleur dans les mois à venir. D’autant qu’une nouvelle cure d’austérité semble déjà se préparer en haut lieu. Ne restera alors que deux choix pour le peuple français : se soumettre, ou résister…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de