Un corps céleste non identifié est passé à proximité de la Terre


Pas de danger annoncé

Auteur :

Des scientifiques ont aperçu un objet céleste à environ 50.000 kms de la Terre le 1er décembre dernier. Sa nature et son origine restent indéterminées.

Depuis quelques mois, un objet céleste gravite autour de la Terre. Nommé « 2020 SO », il a été repéré pour la première fois par le télescope Pan-Starrs de Maui à Hawaï, le 17 septembre dernier. Ce lundi 1er décembre, « 2020 SO » est passé à environ 50.000 kms de notre planète. « C’est vraiment très proche » indique Gianluca Masi du Virtual Telescope Project à Newsweek. « Ça représente environ 13 % de la distance Terre-Lune. Mais c’est sans danger pour nous. » affirme l’astronome.

Une nature et une origine inconnues

Malgré l’observation quasi-continue de l’espace par le télescope Pan-Starrs, l’origine exacte du corps céleste n’a pas été déterminée. Sa nature est pour le moment également inconnue, même si la NASA estime la taille de l’objet entre 5 et 10 mètres de long. Pour Paul Choldas le directeur du CNEOS (centre d’études des corps célestes proches de la Terre), il ne correspond ni aux caractéristiques d’un astéroïde, ni à celles d’un « corps naturel ».

LIRE AUSSI > LA PLUS GRANDE CARTE DE L’UNIVERS EN 3D JAMAIS RÉALISÉE A ÉTÉ DÉVOILÉE

Un propulseur de fusée ?

Paul Choldas a tout de même émis une hypothèse. Selon lui, il s’agirait d’un morceau d’une fusée partie par le passé en mission lunaire. « Il se pourrait que ce soit le propulseur d’une fusée Centaur qui avait décollé le 20 septembre 1966, lors de la mission lunaire Surveyor 2 » a-t-il déclaré sur CNN. Cette hypothèse se base sur les résultats des calculateurs de la NASA. Ces puissantes machines peuvent déterminer la trajectoire passée d’un objet céleste à partir de son orbite actuelle. Même si le directeur du CNEOS accorde plus de crédit à cette théorie, il n’exclu pas définitivement la possibilité que ce soit un astéroïde.

« C’est précisément le genre d’orbite que suivrait un étage de fusée séparé d’une mission lunaire après être passé à côté de la Lune et s’échappant en orbite autour du Soleil. Il est peu probable qu’un astéroïde ait pu évoluer vers une telle orbite même si ce n’est pas impossible. »

L’orbite terrestre, cette décharge volante…

Ce ne serait pas la première fois qu’un débris d’une mission se retrouve à graviter autour de la Terre. En 2002, un morceau de fusée Saturn V de la mission Apollo 12 s’était retrouvé à proximité de notre planète. D’après les scientifiques, « 2020 SO » restera proche de la Terre encore quelques mois.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
théron simone-laure
6 mois il y a

J’admire tous ces scientifiques qui nous informent sur l’activité céleste…

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account