Coronavirus : la Suède “non-confinée” est-elle vraiment un exemple à suivre ?


Mythe ou réalité ?


La Suède est l’un des rares pays du monde à ne pas avoir appliqué un confinement strict. Vanté par certains, ce modèle comporte pourtant de nombreuses failles. Décryptage.

À la fin de l’année 2019, apparaissait le nouveau coronavirus, ou covid-19, acronyme anglais, abréviation de « coronavirus disease 2019 », littéralement « maladie à coronavirus de 2019 ». Depuis, suivant l’exemple de la Chine, pas moins de la moitié de la planète a été placée en confinement.

Le confinement comme norme en Europe

L’Europe, l’un des épicentres de la pandémie, a particulièrement appliqué cette stratégie. Certains États comme les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont d’abord misé sur l’immunité collective, mais sont très vite revenus sur leurs pas pour finalement appliquer le confinement. Certains dirigeants ont également remis en cause cette stratégie, comme Donald Trump ou Jair Bolsonaro. La Suède, quant à elle, semble avoir refusé d’appliquer cette méthode, et selon certains, elle aurait obtenu des résultats fantastiques. La réalité semble pourtant bien plus nuancée…

La Suède s’est-elle vraiment passée de confinement ?

Commençons d’abord par rétablir les faits. Certes, la Suède n’a pas appliqué un confinement semblable à celui de la France. En revanche, le gouvernement a émis de nombreuses recommandations, au final assez similaires à celle de la France : rester à la maison au moindre symptôme, éviter les interactions sociales et protéger les personnes fragiles.

Un système basé sur la confiance

Là où la France et la plupart des pays du monde ont choisit la contrainte légale, la Suède a plutôt décidé de faire confiance à ses citoyens. Lars Trägårdh, spécialiste des relations entre l’État et la société civile suédoise, explique : « en Suède, les études révèlent un très haut degré de confiance, tant des citoyens à l’égard de l’État, que de l’État vis-à-vis des citoyens, ou encore des Suédois entre eux. » Il ajoute : « lorsque les autorités émettent des recommandations, elles partent du principe qu’elles seront suivies, tandis que les citoyens ont confiance dans les recommandations qui leur sont données ».

La vie ne continue pas comme si de rien n’était en Suède

Ainsi, ce n’est pas l’absence total de confinement qui porte le modèle Suédois, mais la grande confiance que son peuple place en son gouvernement. Il est faux de penser que la vie continue comme si de rien n’était dans le Royaume Scandinave. Même s’ils n’en ont pas l’interdiction, la plupart des gens pratiquent le confinement lorsqu’ils le peuvent. Les habitants sortent moins que d’habitude, la fréquentation des restaurants et des lieux publics s’est effondrée. Pour RTL, Andreas, directeur d’un restaurant local constate : « si vous regardez la terrasse, avant, elle était remplie à 100%, maintenant, c’est 30%, c’est le maximum que l’on puisse faire ».

Difficile de transposer ce modèle à la France

Certains pourraient penser que ce mode de fonctionnement conviendrait également à la France. Même s’il s’avère impossible de trancher cette question avec certitude, on peut néanmoins s’interroger. Les deux pays possèdent en premier lieu des spécificités démographiques bien différentes. La Suède est un petit pays de seulement dix millions d’habitants dont 23 au kilomètre carré. La France est en revanche le pays le plus vaste d’Europe et compte 67 millions de citoyens, dont 100 au kilomètre carré. De plus l’hexagone est une nation culturellement bien plus indisciplinée que son voisin nordique. Les déboires du gouvernement Macron n’auraient par ailleurs pas aidé les citoyens à faire confiance à l’État.

« Les autorités ont  bêtement cru que l’épidémie n’atteindrait pas du tout la Suède »

Sur le fond du problème, il faut aussi ajouter que les résultats sanitaires de la Suède sont loins d’être aussi satisfaisants que certains veulent bien le croire. Bo Lundbäck, professeur d’épidémiologie à l’Université de Göteborg affirme d’ailleurs que « les autorités et le gouvernement ont bêtement cru que l’épidémie n’atteindrait pas du tout la Suède ». Le pays a pourtant bien enregistré près de 2600 morts et 21 000 contaminations, selon les universitaires de Baltimore. Les chiffres seraient même sous-estimés selon certains scientifiques.

De piètres résultats en comparaison des autres pays scandinaves adeptes du confinement

Pour les raisons évoquées précédemment, il est donc peu opportun de comparer la Suède à la France. En revanche, un parallèle avec les autres pays scandinaves, qui ont eux appliqué le confinement, parait plus pertinent. Et à ce petit jeu, la Suède se classe bonne dernière. Avec 260 morts pour 100.000 habitants, elle est bien loin de la Norvège (42 morts pour 100.000 habitants), de la Finlande (43 morts pour 100.000 habitants) et même du Danemark (92 morts pour 100.000 habitants). De quoi faire s’écrouler un mythe…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
1 année il y a

Oui mais encore une fois vous jaugez tout à partir de chiffres bidons, et vous comparez très probablement des choux et des carottes (l’OMS additionnant tout ça pour créer une pandémie de peur mondiale). En plus vous faites comme s’il y avait vraiment, pour les gouvernants, une compétition pour avoir le moins de morts possibles. Or, en France, on constate au contraire qu’on fait tout pour en avoir le plus possible (je parle bien du niveau des décisions politiques, pas des soignants et autres), on veut un gros compteur pour justifier le confinement et masquer une crise et une volonté… Lire la suite »

fbougnet
1 année il y a

La densité de population en France est de 120 habitants au km2 (117 selon wikipedia): 67 000 000 / 550 000= 121. Je ne sais pas pourquoi on lit partout ce chiffre erroné de 100. Le site wikipedia+France donne un chiffre plus précis de 117h/km2 pour la métropole et les DOM (Cette valeur [100] concerne toute la France : métropolitaine et départements d’outre-mer, terres inhabitées. La densité de population en France métropolitaine est de 117,9 hab./km2.) Les 632 734 km2 se décompose en (wiki) -543 940 km2 pour la France métropolitaine, 89 489 km2 pour les DOM-ROM, 23 201 km2… Lire la suite »

Zanne
1 année il y a

Interessant. Je note toutefois que Buzyn aussi a cru que l’épidémie n’atteindrait pas la France, bcp l’ont cru, car les épidémies asiatiques antérieures sont restées asiatiques.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account