Ce député macroniste tente-t-il d’enrichir sa famille en utilisant une commission parlementaire ?


Tranquille...


Le député LREM, Lénaïck Adam, semble vouloir orienter la commission parlementaire qu’il préside au profit de sociétés minières, dont celle de son père. 

Le nom de Lénaïck Adam ne vous dira probablement rien. Pourtant ce député En Marche, élu de la 2ème circonscription de Guyane, payé par nos impôts, semble jouer à un jeu très dangereux. D’après les informations de guyaweb, cet élu, président de la commission parlementaire contre l’orpaillage illégal, militerait en faveur des sociétés minières au détriment de l’environnement.

Gros conflit d’intérêts ?

De prime abord, on pouvait déjà se demander comment un tel député avait pu être nommé à la tête de cette commission. Il faut en effet savoir que, de 2016 à 2018, Lénaïck Adam a occupé les postes de directeur, cogérant et conseiller spécial dans la société phare de son père : Maroni Transports et Liaisons. Or, cette dernière finance massivement la SREDG, seconde entreprise appartenant au père du député, et spécialisée dans l’extraction de minerais et de métaux. Ce constat fait, le risque d’un conflit d’intérêt paraissait bien trop grand pour confier cette commission à cet élu : pas selon la Macronie.

Un loup dans la bergerie ?

Quand on introduit un loup dans une bergerie, il faut s’attendre à des problèmes. Et l’affaire n’a pas raté. L’enquête effectuée par plusieurs médias révèle que Lénaïck Adam a engagé un fort militantisme en faveur du développement de mines légales. Le tout au nom de la lutte contre l’orpaillage illégal. La Macronie ne semble pas saisir que le problème n’est pas seulement l’orpaillage illégal, mais l’orpaillage tout court.

Un père déjà condamné pour dégâts environnement et violation des règlements

Comme toujours, l’environnement semble une préoccupation très lointaine pour le Macronisme. Et comme les chats ne font pas des chiens, le père du député Adam a lui aussi prouvé son indifférence totale à la cause écologique. Dans le sillage de ses exploitations minières, il a en effet été condamné à multiples reprises pour ses ravages sur l’environnement et son non respect des règlements en vigueur.

L’orpaillage massacre tout sur son passage

Il faut dire que sur le plan écologique, l’orpaillage est un véritable désastre. Les orpailleurs clandestins, généralement venus du Brésil, utilisent en effet des méthodes très nocives pour l’être humain et la biodiversité. Et pour cause, les trafiquants utilisent couramment du mercure, un contaminant extrêmement toxique.

« Chauffé, le mercure s’évapore ou est rejeté dans les eaux des rivières ou des nappes phréatiques. Ses concentrations s’élèvent jusqu’à un point où il attaque le système nerveux, digestif et immunitaire, détruit les poumons, cause des dommages irréversibles sur l’organisme » note Augustin Langlade pour la Relève et la peste.

LIRE AUSSI > SOUTENUE PAR LA MACRONIE, EDF MÈNE UN IRRESPONSABLE PROJET EN GUYANE

La solution contre-productive de la Macronie

Dénoncé par la députée LFI, Bénédicte Taurin, qui voit un « risque fort de conflits d’intérêts », le député Macroniste s’est défendu en assurant qu’il prenait le parti de l’orpaillage légal pour lutter contre l’orpaillage illégal. Pourtant, cette stratégie ne fonctionne empiriquement pas. Cette tactique, prônée par l’industrie minière, n’aurait même aucune efficacité. WWF rappelle ainsi que plusieurs expériences menées dans ce sens ont démontré qu’il n’y avait aucun lien entre l’ouverture de mines légales et la diminution de l’orpaillage clandestin.

Les sociétés minières veulent rafler la mise

Ne soyons pas naïfs, les sociétés minières et Lénaïck Adam doivent être parfaitement au courant de ce constat. Et partant de ces faits, il devient très difficile de nier l’existence d’un conflit d’intérêt. Les lobbies n’ont même plus à se fatiguer, puisqu’un représentant du secteur fait lui-même partie des élus…  Les grandes entreprises s’emploient tout de même à mettre la pression pour récupérer les terrains saccagés par les travailleurs illégaux pour finir le travail. Et bien entendu, les grands projets miniers ne sont guère plus propres écologiquement. Pas de quoi inquiéter nos chers macronistes, surtout quand il y a un peu de profit à se faire ; après tout, il faut bien libérer les énergies

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
15 jours il y a

Alors bien cette article du vrai journalisme, maintenant vous parlez du mercure mais saviez vous qu’il est injecté dans votre sang lors de la plupart des vaccination courante sans parler du sars cov 2. Cela fait 50 ans que l’on injecté ce poison dans vos veines. Et c’es pas tout l’aluminium aussi donc c’est marrant l’utilisation de mots extrêmement pour le mercure dans les mines mais pas pour les vaccins qui sont des poisons pour la plupart sans nom, pas besoin de le chauffer la c’est illico dans tes veines et puis dans ton cerveaux, pour la destruction de ton… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account