Loi Climat : qu’Amazon se rassure, il a tout le soutien du gouvernement !


Les commerces français en revanche…

Auteur :

Alors que l’e-commerce est responsable de la suppression de plusieurs dizaines de milliers d’emplois, la loi Climat fait encore du favoritisme pour ces géants de la vente en ligne.

Le e-commerce mène-t-il la danse ?

La loi Climat-Résilience a fait couler beaucoup d’encre, notamment pour l’article 52 qui concerne la superficie des espaces de vente. Cet extrait limite effectivement à 10.000 mètres carrés les possibilités d’artificialisation des sols pour les commerces. Seulement, toutes les entreprises ne seront pas concernées. Si quelques députés ont tenté de faire modifier cet extrait de loi, les grands patrons se sont montrés plus persuasifs et la Macronie a eu le dernier mot.

Alors que leurs entrepôts peuvent atteindre une superficie de 200.000 m², les géants du e-commerce passent, en effet, entre les mailles du filet et s’en frottent les mains ! Après de nombreux mois difficiles pour les commerces français, et plutôt fructueux pour le commerce en ligne, le coup est rude.

LIRE AUSSI > GAFAM : LE E-COMMERCE S’EN MET PLEIN LES FOUILLES GRÂCE AU COVID-19

Pollution et e-commerce, l’exemple d’Amazon

La loi Climat a pourtant tout son intérêt concernant le e-commerce. Pour reprendre l’exemple d’Amazon, la consommation d’objets vendus sur le site représente un quart des émissions de gaz à effet de serre des Français, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Le déploiement des surfaces de stockage aggraverait donc ce phénomène de surconsommation, notamment à cause des livraisons assurées en moins de 24h.

Mais l’augmentation du nombre d’entrepôts fait aussi fatalement exploser le trafic routier. De quoi accroitre les nuisances sonores en plus de la pollution atmosphérique. De plus, la compagnie de Jeff Bezos a déjà été épinglée par le passé par l’émission Capital qui divulguait la destruction de plus de trois millions d’articles invendus en un an. Rien de bien reluisant.

Les commerces de proximité en péril

En France, le e-commerce est responsable de la suppression de 81.000 emplois entre 2009 et 2018. En 2019, la faillite de l’industrie textile a entraîné la suppression de 26.000 postes. Pour cette année, 5920 fermetures de magasins ont été annoncées. Une catastrophe pour l’économie française, qui a déjà bien souffert durant la pandémie. Pendant ce temps, le géant Amazon, pour ne citer que lui, ne cesse de s’agrandir. La multinationale souhaite développer 35 projets sur le territoire français d’ici quelques années. Et si le sort des entreprises françaises ne semble pas émouvoir le gouvernement, ce dernier fait en revanche, tout ce qu’il peut pour aider les plus fortunés ! En effet, la Macronie n’a pas hésité a diviser par deux les impôts locaux du e-commerce dans le Projet de Loi Finances 2021. Un beau de cadeau de 60 millions d’euros pour une entreprise qui en avait sans doute terriblement besoin…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gaston Levalois
3 mois il y a

J’ai 17 ans et je me demande ce que je peux faire face à l’ampleur des dégâts? Vincent, comment peut-on encore rassembler les français autour d’un véritable projet commun? Comment, en tant que lycéen je peux aider à faire avancer le débat? Je suis absolument dégouté, ma famille regarde tous les soir le JT de TF1 qui raconte la plupart du temps des bêtises graves, pareil quand je vais chez des amis : le réflexe d’allumer la télé et de regarder BFM-TV est un réflexe Pavlovien, ils ont l’impression que la France ne s’est jamais aussi bien porté et que… Lire la suite »

Editor
Simon Desanglois
3 mois il y a

Il faut continuer de s’informer par des sources d’horizons divers et ne pas avoir peur de changer d’avis. L’important c’est de garder l’esprit ouvert. Et à partir de là on peut essayer d’inciter les autres à en faire autant. Devenir toujours plus fort pour essayer de convaincre, mais ne pas avoir peur de se laisser convaincre aussi. La quête de la vérité est difficile. Reste ensuite l’activité associative pour concrétiser ses pensées dans la vie de tous les jours. Aller aider les plus pauvres d’entre nous sur le terrain ou s’engager pour une cause, c’est déjà un bon pas à… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account