Espace : une cavité géante a été découverte dans la Voie lactée


De quoi se sentir tout petit...

Auteur :

D’après une étude publiée dans l’Astrophysical Journal Letters, cette cavité d’un diamètre d’environ 500 années-lumière serait la conséquence de l’exposition gigantesque d’une ou plusieurs étoiles.

Une « sorte de sphère dont l’intérieur serait comme vide »

D’après une étude publiée ce mercredi 22 septembre, une cavité géante ceinturée par deux nébuleuses a été découverte dans la Voie lactée. Il faut imaginer une « sorte de sphère dont l’intérieur serait comme vide » explique Shmuel Bialy, l’un des auteurs de l’étude. Les astronomes supposent qu’elle serait apparue à la suite de l’explosion d’une, voire de plusieurs étoiles. Les deux nébuleuses en question, celles de Persée et du Taureau, sont étudiées en raison de leur proximité avec la Terre. Celles-ci se situent à environ 500 et 1.000 années-lumière de distance, alors que notre Voie lactée fait plus de 80.000 années-lumière de diamètre. Les deux nuages moléculaires renferment des pouponnières d’étoiles, formées grâce à un mélange de gaz moléculaire et de poussière composant ces nuages.

La cartographie « Per-Tau Shell »

C’est la première fois que des scientifiques arrivent à concevoir une carte en trois dimensions d’une telle structure. Nommée « Per-Tau Shell » celle-ci est visible grâce à une technique de calculs et d’imagerie de pointe, mais aussi grâce à une carte des gaz moléculaires d’une région bien plus grande, réalisée via les données du télescope spatial européen Gaia. « C’est la première fois que nous pouvons utiliser des vues réelles en 3D, et non des simulations, pour comparer la théorie à l’observation, et estimer quelles théories fonctionnent le mieux » indique Catherine Zucker, astrophysicienne.

LIRE AUSSI > UN CORPS CÉLESTE NON IDENTIFIÉ EST PASSÉ À PROXIMITÉ DE LA TERRE

Une supernova à l’origine de cette cavité

« Nous pensons que c’est dû à une supernova, une explosion géante qui a poussé ces gaz et formé ces nuages » confie Shmuel Bialy. La théorie suppose que l’explosion d’une ou plusieurs étoiles aurait repoussé progressivement le gaz dans lequel elles baignaient pour former cette cavité. Cet évènement se serait déroulé entre 6 et 22 millions d’années.

« Nous observons aujourd’hui la cavité dans son dernier stade, où [son expansion] a déjà ralenti, et permis la formation des nuages » de Persée et du Taureau, ajoute Shmel Bialy. Le scientifique se penche maintenant sur les jeunes étoiles qui y voient le jour. Le Professeur Ensslin, co-auteur de l’étude, compte lui trouver d’autres structures comme celle de « Per-Tau Shell ». « Cette bulle n’est probablement qu’une parmi d’autres » et celle-ci n’occupe qu’un petit espace dans la carte 3D réalisée.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account