Cette ville où les caméras de surveillance invectivent les contrevenants


« Le monsieur avec le gros nez ! Ramassez votre masque ! »

Auteur :

Le maire de cette commune de l’Hérault a décidé de lutter contre les incivilités en dotant certaines caméras de surveillance de haut-parleurs.

À Lunel dans l’Hérault, le maire a fait le pari de rendre les rues de la ville plus propres en équipant les caméras de surveillance de haut-parleurs. Trois rues sont ainsi dotées de ce dispositif à travers lequel un agent municipal reprend les contrevenants. C’est, lassé de recevoir des plaintes concernant le manque de propreté de sa commune, que le maire Pierre Soujol a décidé de mettre en place ce système. Ainsi, derrière les écrans du Centre de supervision urbain, l’agent peut interpeler les passants indisciplinés via un message préenregistré. Si le rappel à l’ordre ne fonctionne pas, la police municipale intervient alors sur le terrain.

Un dispositif défendu par le maire

Si ce système reste discutable d’un point de vue éthique, les maires ayant adopté ce système se défendent. Pour eux, il s’agit de garantir la sécurité et de prévenir l’incivilité des passants. « Nous sommes en veille permanente sur les nouvelles technologies permettant d’atteindre notre objectif de ville plus propre et toujours plus sûre. Ce simple rappel par haut-parleur est préventif et moins répressif qu’un PV de plusieurs dizaines d’euros » insiste Stéphane Alibert, élu de la commune de Lunel. Les riverains ont l’air de soutenir les actions de la mairie sur les réseaux sociaux, même si certains se moquent et dénoncent un système peu humain et un manque de pédagogie.

La frontière entre liberté et sécurité reste flou

Si certains approuvent le projet, d’autres en revanche le condamnent. La Quadrature du Net, association de défense des droits et des libertés dans l’environnement numérique, s’oppose à ce dispositif, le jugeant trop intrusif. Leur crainte est de voir petit à petit la techno-surveillance s’immiscer dans notre quotidien. « Il y a des caméras de surveillance, des drones qui nous observent depuis le ciel et désormais des caméras qui peuvent nous parler. […] Depuis toujours, la science-fiction écrit un avenir hyper « technologisé » assez effrayant. Mais dans la réalité, on y est, déjà. » déplore l’association.

LIRE AUSSI > LOI SÉCURITÉ GLOBALE : LA GAUCHE SAISIT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL

Un système inefficace ?

Drones, chien-robot, et maintenant caméras avec haut-parleurs… Les systèmes de surveillance se multiplient et deviennent de plus en plus intrusifs. La Cour des comptes a pourtant critiqué l’utilisation des vidéosurveillances par le passé, en démontrant leur absence totale d’efficacité. Pas sûr que l’ajout d’une voix y change grand-chose…

Le Média pour Tous  

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
28 jours il y a

La Cour des comptes a pourtant critiqué l’utilisation des vidéosurveillances par le passé, en démontrant leur absence totale d’efficacité.

Et toujours la même question : comment revient-on en arrière, une fois que l’idéologie du #OnSaitJamais a imposé tout un tas de marchandises très intrusives sur la vie humaine ?

Last edited 28 jours il y a by Avlula

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account