Bordeaux : le Crous répond aux étudiants privés de chauffage de « rajouter un pull »


S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche !


Des étudiants privés de chauffage dans leur résidence universitaire, et payant pourtant de lourdes charges, se sont vu répondre de « rajouter un pull » par leur administration. 

Dans la résidence étudiante, Pierre et Marie Curie à Bordeaux, la situation ne va pas en s’améliorant. Depuis la rentrée, le chauffage ne fonctionne toujours pas. À l’heure actuelle, certaines chambres sont tombées à 16 degrés et connaissent un taux d’humidité de près de 70%. Début octobre, le Crous, incapable de résoudre la situation, avait par ailleurs conseillé aux étudiants de « rajouter un pull », suscitant un tollé dans l’opinion.

150€ de charges

Certains s’étaient accommodés de cette réponse peu courtoise et s’étaient résignés à attendre encore quelques semaines que le chauffage se mette en route. Seulement un mois plus tard, la situation n’a toujours pas évolué.  Le pire, c’est que malgré ce scandale, les étudiants continuent de payer de très lourdes charges. 150€ pour un chauffage qui ne fonctionne pas. Certains se sont donc munis de chauffage d’appoint, malgré les interdictions de l’administration. D’autres sont obligés de travailler emmitouflés dans plusieurs couches de vêtements.

Des résidences universitaires en lambeau

Cette affaire n’est par ailleurs pas la première à ressurgir dans les universités. Les conditions de vie dans les résidences étudiantes sont en effet régulièrement dénoncées. Que ce soit au niveau du chauffage, mais aussi de l’insalubrité ou du manque d’hygiène, ces établissements posent de plus en plus de problèmes. La vétusté des lieux et le manque de budget alloué par le gouvernement en sont bien sûr les principaux responsables.

1 Français sur 5 souffre du froid

Et ces étudiants ne seront pas les seuls à souffrir du froid cette saison. L’hiver dernier déjà, 1 Français sur 5 avait déclaré avoir pâti du manque de chaleur. Un phénomène qui touche de plus en plus de personnes. 60% des Français ont d’ailleurs réduit le chauffage à cause de l’explosion des coûts énergétiques. D’autant que près de 5 millions de logements en France sont encore mal isolés. À cela il faut enfin ajouter les 4 millions de mal-logés et les 200.000 sans-abri qui seront évidemment les plus démunis face au froid. Une situation que le gouvernement ne semble toujours pas décidé à régler.

Le Média pour Tous

 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account