Baisses d’impôts des entreprises : l’autre jackpot du quinquennat pour les très riches


Par Emmanuel Lévy et Sébastien Grob pour Marianne

Les mesures touchant les ménages ont d’abord profité aux très riches depuis 5 ans. Cette aubaine est encore plus criante si l’on intègre la baisse des impôts des entreprises : selon notre estimation, plus d’un tiers de ces 21 milliards d’euros de ristournes finissent dans les poches des 10 % les plus aisés.

Une nouvelle pierre dans le jardin du « président des riches ». Publiée ce mardi 16 novembre, une étude de l’Institut des politiques publiques (IPP) montre que les mesures du quinquennat Macron ont d’abord profité aux Français très aisés. Ce constat vaut d’autant plus que cette analyse ne porte que sur les mesures touchant directement les particuliers, et pas sur les 21 milliards de baisses d’impôts octroyées aux entreprises, alors que celles-ci se répercutent en définitive dans le budget des ménages, à travers les dividendes et les salaires.

Marianne s’est attelé à une estimation, selon une méthodologie soufflée par l’IPP : en intégrant les réductions massives de prélèvements sur les entreprises décidées depuis 2017, nous évaluons à 7,2 milliards d’euros la manne supplémentaire qui tomberait chaque année dans l’escarcelle des 10 % les plus riches. Parmi eux, les 1 % de super riches s’en adjugent plus de la moitié, avec 4,2 milliards. Ces 600 000 personnes au sommet de la distribution reçoivent chacune 515 euros, contre 4 euros pour les 10 % plus pauvres.

PETITS ET GROS BÉNÉFICIAIRES

Dans leur étude, les chercheurs de l’IPP ont simulé les effets des mesures fiscales et sociales adoptées sous le quinquennat Macron, et ont observé leur impact sur les ménages en fonction de leur niveau de vie. Un premier résultat s’en dégage : ces ajustements ont donné un coup de pouce au pouvoir d’achat d’une grande majorité de Français, dont la plupart ont vu son revenu bonifié de 1 à 2 %.

Il serait toutefois hâtif de considérer cette hausse comme une bonne nouvelle en soi. En effet, elle s’est opérée au prix d’une baisse des recettes de la collectivité, à travers une réduction de 28 milliards d’euros par an des impôts sur les ménages. Or, cette chute représente autant de moyens en moins pour financer les services publics et les prestations sociales, ou d’endettement supplémentaire pour compenser le manque à gagner. Pour vraiment juger ces mesures, il convient donc d’évaluer si elles ont bénéficié de façon équitable aux différents ménages, et d’analyser leurs conséquences plus générales sur l’économie.

L’étude de l’IPP permet d’examiner précisément le premier aspect. Et tout le monde n’est pas logé à la même enseigne : à l’inverse du reste de la population, la moyenne des 5 % les plus pauvres ne voit pas son pouvoir d’achat bonifié par les mesures macroniennes. Pour ces ménages, la hausse de certaines prestations (prime d’activité et minimum vieillesse notamment) a été compensée par l’augmentation des taxes sur le tabac et les carburants.

À l’autre bout du spectre, les revenus des 1 % les plus riches sont bonifiés de 2,8 %, soit un coup de pouce nettement supérieur à celui prodigué aux autres tranches. En zoomant à l’intérieur de cette catégorie, l’IPP observe un bonus encore bien supérieur pour les 0,1 % les plus aisés : ces 65 000 ultra-riches voient leur revenu grimper de 4 % grâce aux réformes du quinquennat. Deux mesures jouent à plein pour ce gratin du gotha : la réforme de l’impôt sur la fortune (ISF), qui l’a réduit aux seuls biens immobiliers en excluant les placements financiers, et la création du prélèvement forfaitaire unique (PFU), qui a diminué les prélèvements sur les revenus du capital (loyers, dividendes…).

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account