La députée Agnès Thill exclue de LREM après des propos homophobes



PMA POUR TOUTES. L’élue est résolument contre l’ouverture de la PMA aux lesbiennes et femmes seules, promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

Ce n’était pas la première fois que la députée de l’Oise était convoquée devant les instances de La République en marche, mais cette fois Agnès Thill a bien été exclue du parti présidentiel. Depuis des mois, l’élue macroniste s’était fait remarquer, à de nombreuses reprises, pour son opposition à la PMA pour les lesbiennes et les femmes seules, engagement de campagne d’Emmanuel Macron.

Aussi, elle était l’autrice de nombreux tweets et propos homophobes et plus particulièrement lesbophobes. À plusieurs reprises elle avait été convoquée par son désormais ex-parti pour cela, sans être exclue. Cette fois LREM a jugé que ces « propos polémiques », pouvaient porter préjudice la à la « cohésion du mouvement et nuisent à son image ».

Longtemps reporté, l’examen du projet de loi bioéthique, qui comprend l’extension de la PMA à toutes les femmes, a été mis à l’ordre du jour par le gouvernement. Le projet de loi doit passer devant le Conseil des ministres fin juillet.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account