Les opposants sont déjà dans les rues...


Abdelmadjid Tebboune, ancien premier ministre de Bouteflika, a été élu Président de l’Algérie avec 58,15% des voix. Le taux d’abstention est toutefois important puisqu’il est proche de 60%. Cette élection est d’ores et déjà vivement contestée dans le pays.

Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, a été nommé à différents postes au sein du gouvernement de Bouteflika : Wali [préfet, ndlr], ministre et chef du gouvernement, il a été destitué au bout de trois mois d’exercice suite aux attaques qu’il a mené contre les oligarques proches de l’ancien chef d’État. Ces derniers, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, sont incarcérés pour corruption. Tebboune est un proche du chef d’état-major, et est souvent présenté comme le candidat de l’armée. C’est d’ailleurs Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major, qui prend, depuis la démission de l’ancien Président algérien, les décisions importantes du pays.

Les élections organisées ce 12 décembre ont vu naître de nombreuses manifestations et incidents. Plusieurs bureaux de vote ont été investis, les urnes et listes électorales détruites. Des violences ont éclatées dans les rues d’Alger. Et pour cause, les cinq candidats à la présidence : Abdelmadjid Tebboune, Abdelkader Bengrina, Ali Benfils, Azzedine Mihoubi et Abdelaziz Belaid ont tous soutenu la politique d’Abdelaziz Bouteflika, contestée massivement depuis presque un an.

 

Il faut rappeler que l’ancien Président était à la tête du pays depuis 1999 jusqu’à sa démission le 2 avril 2019. Marqué par la politique instaurée, la corruption, le clientélisme et les absences répétées du chef d’Etat suite à sa santé vacillante, le peuple algérien a manifesté dans les rues pour s’opposer à un cinquième mandat de Bouteflika. Face à l’élection de son ancien premier ministre, les doutes sont toujours présents quant à la sortie du pays de la léthargie. Une manifestation est organisée aujourd’hui à Alger, pour la 43ème semaines consécutives, par les opposants du régime qui dénoncent une démocratie de façade.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments