Virage à 180° sur l’usage de la chloroquine : le gouvernement donne raison au Professeur Raoult !


Retournement de situation


Source : UPR


Après avoir appris via Paris Match qu’Emmanuel Macron avait récemment contacté le professeur Raoult par téléphone – sous la pression de Brigitte Macron qui l’aurait également contacté préalablement – nous apprenons par le Journal Officiel qu’un décret a été publié ce jour, 26 mars 2020, autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir, sa dispensation et son administration “sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile.” Le décret précédent n’autorisait son administration que pour les cas graves. 

En d’autres termes, le gouvernement fait volte face et donne raison au professeur Raoult en généralisant l’usage de la Chloroquine comme remède à l’épidémie de coronavirus, sous contrôle médical. Par ailleurs, l’exportation des spécialités contenant l’association lopinavir/ritonavir ou de l’hydroxychloroquine est déclarée interdite.


Voici le décret (que vous pouvez retrouver dans sa totalité sur le site du gouvernement, ici) :

« Chapitre 7

« Dispositions relatives à la mise à disposition de médicaments

« Art. 12-2. – Par dérogation à l’article L. 5121-8 du code de la santé publique, l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile.

« Les médicaments mentionnés au premier alinéa sont fournis, achetés, utilisés et pris en charge par les établissements de santé conformément à l’article L. 5123-2 du code de la santé publique.

« Ils sont vendus au public et au détail par les pharmacies à usage intérieur autorisées et pris en charge conformément aux dispositions du deuxième alinéa de l’article L. 162-17 du code de la sécurité sociale. Le cas échéant, ces dispensations donnent lieu à remboursement ou prise en charge dans ce cadre sans participation de l’assuré en application des dispositions de l’article R. 160-8 du même code. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé est chargée, pour ces médicaments, d’élaborer un protocole d’utilisation thérapeutique à l’attention des professionnels de santé et d’établir les modalités d’une information adaptée à l’attention des patients.

« Le recueil d’informations concernant les effets indésirables et leur transmission au centre régional de pharmacovigilance territorialement compétent sont assurés par le professionnel de santé prenant en charge le patient dans le cadre des dispositions réglementaires en vigueur pour les médicaments bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché.

« La spécialité pharmaceutique PLAQUENIL© et les préparations à base d’hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d’officine que dans le cadre d’une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d’un renouvellement de prescription émanant de tout médecin.

« Afin de garantir l’approvisionnement approprié et continu des patients sur le territoire national, en officines de ville comme dans les pharmacies à usage intérieur, l’exportation des spécialités contenant l’association lopinavir/ritonavir ou de l’hydroxychloroquine est interdite. Ces dispositions ne s’appliquent pas à l’approvisionnement des collectivités relevant des articles 73 et 74 de la Constitution et de la Nouvelle-Calédonie.

« Pour l’application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l’Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. ».

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
116 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Vacances
9 mois il y a

Merci Madame Macron,
Le bon sens a prévalu enfin !

LESUR Christian
9 mois il y a
Reply to  Vacances

Elle a plus de bon sens que son mari ! Privilège de l’âge ?

Charles-Etienne Lavil
9 mois il y a

Et un peu d’angoisse liée à l’âge compte tenu des statistiques.
Tant mieux.

CORRE Régis
9 mois il y a

Elle est mal mariée, elle mérite mieux !

Michele Chavret
9 mois il y a
Reply to  CORRE Régis

Une belle vérité

SBERRO Danielke
9 mois il y a

Eh oui ! les seniors que nous sommes aujourd’hui avons été aussi jeunes et avions compris que les années passées nous ont appris la VIE !!!

ZNASNI
9 mois il y a
Reply to  Vacances

Plutôt la pression et les plaintes qui vont se multiplier point la raison

Nikie
9 mois il y a
Reply to  Vacances

Enfin une très Bonne Nouvelle….Grand Merci au Professeur Raoult et aussi à Madame Macron…

boukaba
9 mois il y a
Reply to  Vacances

ELLE ET ATTEINT DU VIRUS BRIGITTE DONC CELA ET NORMAL

Flopom
9 mois il y a

Victoire! Il a disrupté!

Ansola
9 mois il y a

Alléluia tout arrive

Patrick Mr quesney
9 mois il y a

BRAVO PROFESSEUR

Carras
9 mois il y a

Étrange que seuls les rhumatologues, neurologues, dermatologues, néphrologues soient habilités à délivrer le plaquenil ?

Monelan
9 mois il y a
Reply to  Carras

Non il est écrit aussi les médecins internes, pédiatres et tout autre médecin. ?

Cham
9 mois il y a
Reply to  Monelan

la médecine interne ce n’est pas les internes des hôpitaux, la médecine interne est un service de l’hôpital qui prend notamment en charge les maladies rares comme le lupus. La prescription par un médecin de ville ne sera possible que si le patient a déjà une ordonnance lui prescrivant du plaquénil, en gros le médecin de ville ne pourra que renouveler une ordonnance et pas en prescrire une à monsieur et madame tout le monde ce qui est très bien ainsi.

Superdupond
9 mois il y a
Reply to  Cham

Pourquoibtrs bien ? Abruti

Cham
9 mois il y a
Reply to  Carras

Non ce n’est pas étrange c’est normal. le Plaquenil est déjà en pénurie, il est le traitement de base de gens qui ont déjà une maladie grave et chronique (Lupus, polyarthrite) et ces gens vont se retrouver dans une situation critique si tout le monde commence à vouloir du plaquenil, parce que mal de tête et un peu de toux.

Gerald
9 mois il y a
Reply to  Cham

Pénurie depuis trois semaines, impossible de m’approvisionner

bertrand
9 mois il y a

je ne suis pas persuadée du tout de la véracité de votre article. Si je lis le texte du décret, il est mentionné ceci :Pour l’application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l’Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. ». et dans les premières lignes on ne parle que d établissements de santé et non d hopitaux publics. Donc navrée mais votre papier est plus que douteux.

lepeut
9 mois il y a
Reply to  bertrand

les structures militaires hospitalières dépendent du ministère de la défense et non du ministère de la santé donc il est nécessaire de de les citer pour l’application de cette prescription.

Avlula
9 mois il y a
Reply to  bertrand

Ça porte à confusion mais je crois qu’il faut lire ça comme “ça englobe aussi”, ça va de soi que les hôpitaux publics ou privés sont des établissements de santé, et cette phrase précise juste que pour ce décret, on englobe aussi… cette liste.

Junior
9 mois il y a
Reply to  Avlula

Non, ce n’est pas écrit ça. Tel qu’écrit, seuls les médecins des armées peuvent prescrire cette molécule. C’est écrit ainsi. Sinon ça serait écrit autrement.

Avlula
9 mois il y a
Reply to  Junior

@Junior : T’imagines le troll si c’est le cas ? C’est comme si dans la déclaration universelle des droits de l’homme, tout à la fin, il y avait “au fait, quand on disait “Homme” on parlait des femmes entre 1m70 et 1m72 pesant exactement 60kg et ayant 30 ans aujourd’hui”, donc en fait on a lu tout ça pour rien puisque ça concerne quasiment personne ? Tu crois qu’on peut faire ça, tout un texte pour dire à la fin que la définition d’un terme n’est pas celle qu’on a crue ? Peut-être mais ça me paraît franchement bizarre. Il… Lire la suite »

Galmar
9 mois il y a
Reply to  bertrand

Pour vous, il faut rajouter le mot « aussi » après le mot « considérés ».

JESTIN Yves
9 mois il y a
Reply to  bertrand

Apprenez à lire des documents juriques

SAU
9 mois il y a
Reply to  bertrand

Il est lié à l’Etat d’urgence sanitaire actuel instauré par le gouvernement et il dépend du Ministère de la Défense. Ensuite, cela devra cascader sur le ministère de la Santé.. Lorsque l’état d’urgence sera levé, il sera publié un nouveau décret !!!

Severine
9 mois il y a
Reply to  bertrand

Justement il s’agit d’une précision de la notion d’établissements de santé ( Publics, privés mais également les structures citées en sus auxquelles on ne penserait pas forcément

Camembert Electrique
9 mois il y a
Reply to  bertrand

En effet, seuls les militaires peuvent prescrire si on lit le texte jusqu’au bout.

Jean-baptiste
9 mois il y a

On en parle de la dernière phrase de l’article?
« Pour l’application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l’Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. »

Galmar
9 mois il y a
Reply to  Jean-baptiste

Pour vous, il faut rajouter le mot « aussi » après le mot « considérés ».

Pericci
9 mois il y a

Enfin une sage décision , que risque t on de plus ??? Voir des gens guerir , merci a ce professeur ….

DELHAYE
9 mois il y a

merci Madame Macron

racamier
9 mois il y a

attention, il n’y a pas encore un vice du gouvernement ?? pourquoi sur cet article , à la fin, on précise le texte suivant : Pour l’application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l’Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. ». donc ça veut dire quoi ?? seul les hopitaux de l’armée ont le droit à ce médicament ??

SCHLECHT
9 mois il y a
Reply to  racamier

Ca veut dire que les hôpitaux militaires sont également concernés par le présent décret et pas seulement les établissements de santé publics ou privés

Galmar
9 mois il y a
Reply to  SCHLECHT

C’est fou ce que les gens ne savent plus lire !!!

Junior
9 mois il y a
Reply to  Galmar

La réalité n’intéresse plus personne ! On est dans le raccourci intellectuel permament. L’anxiété ou le réflexe pavlovien les fait lire autre chose que ce qui est réellement écrit, juste parce que c’est + commode de ne pas chercher à comprendre et de suivre le mouvement général. Le pourcentage de gens qui remarque ce dernier alinéa est en effet très faible… 🙁

Siama
9 mois il y a

Que le seigneur nous vienne en aide…. Dans cette période de désolation.
Soyons forts Dieu est au contrôle.
Essayons ce traitement avec la grâce de Dieu tout ira mieux.

YANN KERAMBRUN
9 mois il y a

Merci madame MACRON d’avoir insisté auprès de votre époux en espérant que cette solution sera le miracle que toute personne dans le monde, attend avec impatience

Revelle
9 mois il y a
Reply to  YANN KERAMBRUN

Miracle non je ne crois pas mais qd il n’y a rien d’autre à proposer….

formysteries
9 mois il y a
Reply to  Revelle

il y a des dizaines d’autres molécules à l’essai actuellement.

Gilles CLAESEN
9 mois il y a
Reply to  formysteries

oui c’est vrai dont les résultats arriveront après le passage de la pandémie. Et si le professeur Raoult sauvait ne reste des dizaines voir plus de vie et bien moi personnellement je signe

Gerald
9 mois il y a
Reply to  YANN KERAMBRUN

HCQ étudiée depuis plus de dix ans par les Chinois, les Australiens, les Americains, les Anglais… bref

Mathieu Barral
9 mois il y a

Enfin le bon sens !

Regnault
9 mois il y a

Si cela est 1 seule bonne décision à son actif

Regnault elyne
9 mois il y a

Ok superbe

Surgu
9 mois il y a

À qui profitait le crime?

gerszkourez
9 mois il y a

bravo a mme macron le moins bête

JEAN MAUJEAN
9 mois il y a

LE COUP D’ARNAQUE A FOIRE TANT MIEUX

JEAN MAUJEAN
9 mois il y a

LE coup d’arnaque des labos a foiré , tant mieux

Plumier
9 mois il y a

Merci à Mme MACRON pour son évaluation de la situation.

Alain Rioux
9 mois il y a

Sinon, la Veuve les attendait…

Jean RABAH
9 mois il y a

L express fait un etat du decret mais sous un angle tout a fait different ..a vomir

Mathieu Barral
9 mois il y a
Reply to  Jean RABAH

Ah bon quel article s’il vous plait ?

Muhigirwa Domithile
9 mois il y a

Tres bonne decision par le President Francais.
Grand merci au Professeur Raoul.
Merci Brigitte MACRON..la sagesse a prevalu…

Carmona
9 mois il y a

Il était temps !!

Marel
9 mois il y a
Reply to  Carmona

Et il faut que ce Medicament soit accessible à tout le monde comme le doliprane.. Pas seulement aux patients gravissimes ds les hôpitaux ou EPADS. Chaque fois qu une personne est fiévreuse, tousse et présente un syndrome viral lui donner accès au PLAQUENIL, car les tests de dépistages n étant pas généralisés ça ne sert à rien d’attendre que les gens soient hospitalisés. Si j ai compris les propos du PR Raoult c’est pour éviter l hospit qu on met les patients sous PLAQUENIL et non une fois qu ils sont hospitalisés. C est du préventif

Gilles CLAESEN
9 mois il y a
Reply to  Marel

cela n’a rien à voir avec du préventif le professeur Raoult traite les patients détectés avant que le virus ne fasse des dègats pulmonaire

Jean-Gael Rouchon
9 mois il y a
Reply to  Marel

Alors non !!! La marge thérapeutique est assez étroite et les surdogeages peuvent être mortels. Le mettre en vente libre ça signifie que des gens paniqués et/ou hypocondriaques allant très bien vont, “par précaution” s’enfiler 2 boites de plaquenil pour être sûr et aller encombrer les urgences à cause des effets secondaires. Donc non, ça me parait pas une bonne idée. De plus le Plaquenil est un immunomodulateur qui vient perturber la réponse immunitaire et donc la lutte contre le virus et les infections associées. Donc le prescrire dans un cadre hospitalier où on peut surveiller le patient (au moins… Lire la suite »

josiane vivier
9 mois il y a

de toute facon il sera prescritsselon le cas de chacun ! suiteaux effets secondaires qu’il peut produire tout le monde ne pourra pas y avoir acces , le medecindecidera d’apres le dossier medical du patient !mais si ca peut sauver beaucoup de malades pourquoi pas

Carmona
9 mois il y a

Il était temps …. il y a eu assez de décès !!!

Samsh
9 mois il y a

re-précison, que si ce traitement ne marche que si la personne n’est pas dans un cas critique.
Dans tous les cas ca reste un grand pas ! Bravo aux professeur mais Bravo aussi a TOUS les Dissident qui ont fait pression en relayant les articles et les dires de professeur !
( et j’emmerde mes amis de gauche , frileux et conventionnels ! )

Jean Marie Daubrege
9 mois il y a

Je lis, dans le décret, la liste des spécialités médicales ouvrant droit à prescrire le plaquenil. Et je n’y vois pas immunologue, virologue, et autres spécialités. branchées saloperies exotiques…

Encore un coup foireux en perspective?

Delefosse
9 mois il y a

Les maladies infectieuses font partie de la médecine interne dans les hôpitaux.

Jojo
9 mois il y a

Voilà une bonne nouvelle, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!!!
Merci à nos politiques pour cette prise de conscience, et surtout un grand merci au Pr Didier Raoult

Samsh
9 mois il y a

Pr Raoult : “Plusieurs Etats ont d’ores et déjà intégré l’hydroxychloroquine ou la chloroquine dans leurs recommandations thérapeutiques pour le traitement du Covid-19 dès la détection des symptômes du virus.”
https://twitter.com/raoult_didier/status/1242808646997880832?s=20

Mireille fanon mendes france
9 mois il y a

je m’inquiète du dernier alinéa car il apporte une sacrée restriction pour l’accès à ce traitement… J’espère que les médecins du secteur public et privé vont montrer au créneau pour dénoncer cette restriction sélective

Pour l’application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l’Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. ».

Lienhardt
9 mois il y a

Je suis d’accord avec vous les Hôpitaux civils n’y ont pas droit, c’est comme ça que je l’interprète, est/ce que je me trompe ?

Galmar
9 mois il y a

Il faut comprendre : les hôpitaux des armées sont aussi considérés comme établissements de santé.

Gilles CLAESEN
9 mois il y a

plus haut
il est écrit l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge

Caumon
9 mois il y a

Je n ai pas l adresse mail de ce docteur je n attends pas qu il me répondre juste pour le félicite pour son travail

Figarelli
9 mois il y a

Et bien il était grand temps!!

Figarelli
9 mois il y a

Merci et bravo à ce grand Monsieur !

PIERRE BELLETTI
9 mois il y a

voila une mesure de bon sens

angeli sandra
9 mois il y a

enfin un peu de bon sens

Couderc
9 mois il y a

Magnifique enfin on commence à être rassurés en espérant qu ils vont en produire maintenant

formysteries
9 mois il y a

Aïe aïe aïe. Il est consternant qu’on autorise des molécules en phase de tests complémentaires parmi des dizaines d’autres encore en phase d’expérimentation. L’urgence n’autorise pas à contourner la base de la recherche scientifique et des publications à valider par des pairs sans biais. Où sont les vérifications sur grands effectifs avec randomisation en double aveugle ? L’étude de Raoult, bien qu’individu certainement plein de bonnes intentions (sauver des vies), n’aura jamais dans d’autres circonstances été mise en lumière. Utiliser ces produits en dernier recours quand on n’a plus rien d’autre avec autorisation des proches OK mais sinon …. c’est… Lire la suite »

TheCric
9 mois il y a
Reply to  formysteries

Il y a des moments où il faut agir vite et par intuition, surtout lorsque l’intuition est déjà bien formée et que la molécule a déjà été prise par des centaines de millions voire des milliards d’individus et que l’on connait ses contre-indications. Les preuves ? On en a déjà sur le terrain , le détail des preuves scientifiques viendra après . Soignons d’abord, c’est de la médecine. La science académique suivra. En médecine on a déjà connu ça. Quant à utiliser ça quant on n’a plus rien d’autres, c’est là que c’est ridicule puisque c’est après que la charge… Lire la suite »

formysteries
9 mois il y a
Reply to  TheCric

L’intuition, capitale en art, est aussi première à toute investigation scientifique intéressante. Mais la visée est différente et dans ce cas précis la précipitation mauvaise conseillère. En aucun cas suffisante. C’est l’amont d’une méthodologie. Les apprentis-sorciers en médecine, ce n’est pas bon non plus. Une molécule utilisée avant pour d’autres utilisations ne peut pas parce qu’elle est connue, disponible et peu chère se soustraire à des conditions d’utilisation vis-à-vis du COVID. Ce n’est pas comparable, rapprochable. D’autre part, cette mise en lumière hystérisée sur une étude biaisée d’une personne quand des dizaines d’autres molécules candidates sont à l’étude est pour… Lire la suite »

Duhart
9 mois il y a
Reply to  formysteries

Vous représentez un Laboratoire, n’est-ce pas ?

Bernie
9 mois il y a
Reply to  formysteries

Blabla

jean
9 mois il y a
Reply to  formysteries

vous voulez être patient volontaire du groupe avec parachute ou du groupe sans parachute , pour prouver que sans parachute on s’écrase

formysteries
9 mois il y a
Reply to  jean

on ne sait pas encore si c’est un parachute fiable. Point.

VONGA
9 mois il y a

Un grand merci à la première dame chapeau Brigitte Macron

VONGA
9 mois il y a

Bonjour

claudette caballero
9 mois il y a

ET POURQUOI LES PNEUMOLOGUES NE PEUVENT PAS DONNE CE MEDICAMENTS

VONGA
9 mois il y a

Bonjour c est un pas en avant par rapport à ce virus

formysteries
9 mois il y a
Reply to  VONGA

Vous êtes dans la croyance et l’espoir et non la preuve.

Annette
9 mois il y a

Merci d’être là ! Je vous adore !!!

bouga
9 mois il y a

Ils en auront mis du temps.

formysteries
9 mois il y a
Reply to  bouga

vous êtes devin ?

ERIC DURAND
9 mois il y a

avant de remercier le pr raoult voyont si sa marche reellement ont dirait que vous etent des docteurs

Yas
9 mois il y a
Reply to  ERIC DURAND

C est tjours mieux que de regarder tout ce monde mourrir juska qu il trouve une solution non,? Agir au plus vite c est ca llessentiel trop de mort gratuit

Yves sebagh
9 mois il y a

Il mérite le prix nobel?????

Breal
9 mois il y a

Cette femme a du bon sens et certainement de la bonté . Elle est, en plus, certainement moins soumise à la pression des lobbies.
Merci madame, vous êtes peut-être en train de sauver beaucoup de vies.

Vassallo Danielle
9 mois il y a

un grand merci, pour toute l’humanité.

Lauretta
9 mois il y a

Désolé je n y crois pas

Georges PN
9 mois il y a

Attention ! La question est : votre généraliste pense que vous souffrez de Covid-19 : peut-il vous prescrire de la chloroquine ? Malheureusement, la réponse est et reste négative. On pourra vous prescire de la chloroquine : • soit pour les pathologies chroniques antérieurement traitées par Plaquenil (lupus, notamment) • soit par l’hôpital ; mais vous ne serez hospitalisé que si vous souffrez de pb respiratoires. Or, dans ce cas, c’est trop tard : la charge virale a diminué et la chloroquine ne sert généralement plus à rien. Pour être efficace, la chloroquine doit être administrée le plus en amont… Lire la suite »

Cathym
9 mois il y a
Reply to  Georges PN

Je suis d’accord avec votre analyse, et je ne comprends absolument pas pourquoi le Pr Raoult a remercié O. Véran suite à la publication de ce décret qui va à l’encontre de ses préconisations !

Maurice Chretien
9 mois il y a

Depuis longtemps on suivait le
Docteur Raoult, merci merci , vous êtes un très grand Professeur.
Merci aussi à Me et Mr Macron pour cette initiative responsable.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account