Comme le sida, les avions du 11 septembre, le réchauffement climatique et le covid-19...


Christian Jacob, président des Républicains assure avoir vu la violence du côté des manifestants mais pas dans la police.

Invité sur Europe 1 ce dimanche matin, le numéro un de LR, Christian Jacob, a tenu des propos pour le moins polémiques. Interrogé sur la montée des violences policières, il s’est insurgé assurant que « ça n’existe pas ». Aussitôt il a renchérit : « des violences policières en France c’est un mensonge ». Avec ces déclarations, il a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, notamment du côté des Gilets Jaunes.

Jacob n’a « vu la violence » que du côté des manifestants

Non content de nier les violences policières, l’ancien ministre de Jacques Chirac s’en est également pris aux manifestants : «  on a vu des violences de manifestants, mais jamais de violences policières en France ». A l’image du maire LR de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, Jacob prend donc le parti de criminaliser les manifestants et de glorifier l’ordre et la police.

Déni total, ou pur électoralisme ?

À en croire Christian Jacob, les violences policières n’existeraient donc pas en France. Pourtant lors du mouvement des Gilets Jaunes, près de 2500 manifestants ont été blessés, dont certains très gravement. Selon les chiffres, vingt-quatre d’entre eux auraient même été éborgnés, et cinq ont perdu une main. Bon nombre d’attaques gratuites et de vidéos accablantes pour la police ont d’ailleurs circulé sur les réseaux sociaux. Personne ne peut croire que Christian Jacob l’ignore, à moins de vivre sur une autre planète. En prononçant ces mots, il cherche sans doute à flatter son électorat, très friand du thème sécuritaire et de l’ordre, comme l’a toujours fait sa famille politique.

Un français sur trois ne se sent pas en sécurité face à la police

L’ancien soutien de Nicolas Sarkozy s’est d’ailleurs dit « fier de notre police », assurant qu’elle « rassure, elle ne fait pas peur ». Cette affirmation va  pourtant à l’encontre du ressenti de bon nombre de citoyens. En effet, selon un sondage, un Français sur trois ne se sent pas en sécurité face à la police. Selon une autre étude, 38% des interrogés penseraient même que la profession abuse de son pouvoir.

L’IGPN fait son travail, circulez y’a rien à voir !

Au cours de son interview Christian Jacob a tout de même fini par reconnaître quelques débordements et s’en est remis à l’efficacité de l’IGPN : « À chaque dérapage, chaque faute, l’IGPN est saisie et systématiquement il y a sanction, et c’est tout à fait normal. Mais arrêtons les amalgames ! ». Pour autant, comme lui a rappelé un internaute sur twitter, les enquêtes de la police des polices aboutissent très rarement. Durant le mouvement des Gilets Jaunes, sur 217 enquêtes ouvertes, seules 19 ont abouti à une information judiciaire. Et ces chiffres ne prennent pas en compte les dizaines de cas où aucune enquête n’a été ouverte…

LR et Macron, même combat ?

Ces déclarations font étrangement écho avec celle du ministre de l’intérieur, Christophe Castaner qui a nié à multiples reprises l’existence de violences policières, notamment dans le cadre des manifestations des Gilets Jaunes. Alors que les Républicains continuent de se prétendre opposants à Emmanuel Macron, on constate pourtant que les deux partis, d’ailleurs souvent alliés aux municipales, marchent main dans la main. De son côté Jean-Luc Mélenchon a pointé du doigt la hiérarchie des policiers comme principaux responsables des violences. Bruno Gollnisch, membre du RN, semble, lui, douter que les  violences policières soient « monnaies courantes » et a invité les « malheureuses victimes » à  « repartir dans leur radieux pays d’origine ». Il n’a pas précisé cependant où devaient aller les manifestants d’origine française…


Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
2 mois il y a

“Comme le capitalisme, le réchauffement climatique, les avions du 11 septembre, le sida et le covid-19…”Boum faut prendre le paquet complet sinon on est négationniste. On peut arrêter ce genre de trucs disqualifiants et méprisants…