Millau : plus besoin de policiers, des manifestants verbalisés grâce aux caméras de la ville


Par Millavois

Les « amendés » millavois du mois de mai 2020 sont convoqués devant la justice le 4 mai prochain. Ils appellent à un « large rassemblement » devant le tribunal de Rodez à 14 h ce jour-là pour dénoncer une affaire qu’ils qualifient désormais de « combat politique ».

Le rappel des faits

À la sortie du confinement, les 12 et 22 mai dernier des manifestants s’étaient rassemblés à Millau « en respectant les gestes barrière préconisés dans les supermarchés » afin de défendre la liberté de manifester ainsi que les services publics notamment celui de la santé. Lors de ces manifestations, une quarantaine de personnes avaient écopé d’amendes de 135 € au motif de l’infraction suivant : « rassemblement interdit sur la voie publique dans une circonscription territoriale où l’état d’urgence sanitaire est déclaré ».

Dénoncer le principe

Outre la liberté de manifester que le collectif défend bec et ongles comme le droit fondamental qu’il est, et reconnu à ce titre par les plus hautes instances, c’est surtout la méthode qui fait débat.

En effet, les contraventions ont été dressées sans qu’il n’y ait eu aucune interpellation ou prise d’identité, et pour cause, les « amendés » ont été verbalisés grâce aux caméras de vidéo protection de la ville, une première du genre en France que dénonce le collectif qui s’est depuis constitué et qui est soutenu entre autres par la Ligue des droits de l’homme et de nombreux syndicats et partis politiques au niveau national.

Et c’est précisément cette méthode qu’ils entendent dénoncer par principe et remettre en cause lors de leur audience au tribunal.

Rendez-vous le 4 mai au tribunal

De contestations en refus, de majorations en saisies, l’affaire passera en justice au tribunal de Rodez le 4 mai prochain. Ils seront 25, dont une poignée « qui n’a même pas reçu l’amende ni la majoration, mais ont été saisis de 375 € sur leurs comptes bancaires ou par le biais de leur employeur (avis de saisi administratif à tiers détenteur). « Inadmissible et incompréhensible » !

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account