Les censeurs ont encore frappé !

Auteur :

La perte du théâtre de la Main d’Or, puis de celui de l’Ampoule, les nombreux ennuis judiciaires à la suite de plaintes d’associations communautaires, n’ont pas réussi a décourager Dieudonné, qui a choisi de se produire dans un bus, ce qu’il avait déjà du faire il y a quelques années.

Le jeudi 19 septembre 2019, Dieudonné se produisait à Paris dans son Dieudobus pour deux représentations. Au cours du premier spectacle de la soirée, quelques individus issus des rangs d’associations communautaires bien connues, l’UEJF et SOS Racisme, se sont rendus sur place pour manifester et empêcher le spectacle de se dérouler normalement, les militants “antiracistes” scandant des : Dieudo casse-toi, Paris n’est pas à toi ou autres slogans tels que : Antisémite ! En dépit des insultes proférées à l’extérieur, Dieudonné décide de continuer sa représentation… Une fois le spectacle terminé, lorsque les spectateurs, encore hilares, descendent du bus, ils sont accueillis par des insultes. Très vite, la police et un escadron de gendarmerie sont intervenus pour dégager le bus, aucune interpellation n’est à déplorer. À la demande de l’UEJF, la préfecture de police finira par ordonner à Dieudonné d’annuler la seconde représentation de la soirée.

Le lendemain, le 20 septembre 2019, dans un communiqué de presse, l’UEJF (Union des Étudiants Juifs de France) a demandé aux maires et préfets de France de tout mettre en œuvre pour empêcher Dieudonné de se produire.

Sacha Ghozlan, président de L’UEJF précise dans le communiqué de presse que :

« Cette annulation est une étape supplémentaire dans le combat contre Dieudonné. Dans son dernier spectacle, il prétendait que les chambres à gaz n’ont jamais existé, tout en incitant à la haine. Malgré ses subterfuges pour échapper à la justice, nous continuerons à mener ce combat pour défendre des valeurs bafouées par un multirécidiviste haineux. Après cette annulation, nous demandons aux pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires pour empêcher toutes les représentations de Dieudonné ».

L’UEJF n’entend pas s’arrêter là puisque sur sa page Facebook, l’association demande l’annulation du prochain spectacle de Dieudonné à Bordeaux suite à l’annulation du spectacle à Paris…

Dès 1989, le philosophe français Jean Baudrillard avait merveilleusement résumé ce qu’étaient ces associations antiracistes :

SOS-Racisme. SOS-baleines. Ambiguïté : dans un cas, c’est pour dénoncer le racisme, dans l’autre, c’est pour sauver les baleines. Et si dans le premier cas, c’était aussi un appel subliminal à sauver le racisme, et donc l’enjeu de la lutte antiraciste comme dernier vestige des passions politiques, et donc une espèce virtuellement condamnée. Cool memories – Jean Baudrillard

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de