L’administration Trump riposte à la « taxe GAFA » française



Les Etats-Unis ont annoncé l’ouverture d’une enquête, un processus qui pourrait déboucher sur l’imposition de droits de douane sur les produits français ou autres mesures de rétorsion commerciales.

Les Britanniques ont déjà mesuré combien il serait délicat de négocier un quelconque accord de libre-échange avec les Etats-Unis de Donald Trump après le Brexit. Le président français, Emmanuel Macron, et son ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, vont expérimenter la difficulté de s’attaquer seul à Washington, hors du cadre de l’Union européenne (UE).

Le représentant américain pour le commerce, Robert Lighthizer, a annoncé, mercredi 10 juillet, l’ouverture d’une enquête contre la France en représailles de la taxe dite GAFA (pour Google, Apple, Facebook et Amazon), qui doit prélever 3 % des revenus générés en France par certains opérateurs offrant des services digitaux.

« La structure de la nouvelle taxe tout comme les déclarations des responsables [politiques français] laissent suggérer que la France, avec cet impôt, cible de manière inéquitable certaines entreprises technologiques américaines », accuse le communiqué du bureau de M. Lighthizer.

« Le président nous a demandé d’enquêter sur les effets de cette législation et de déterminer si elle est discriminante ou déraisonnable et pèse sur le commerce des Etats-Unis ou le restreint. »

Les entreprises concernées doivent réaliser 750 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 25 millions d’euros en France. La taxe affecterait une trentaine de compagnies, dont les GAFA, des entreprises européennes et chinoises et une seule française, Criteo. La loi, adoptée faute d’avoir trouvé un consensus européen en 2018, est censée être votée jeudi 11 juillet par le Sénat, dernière étape avant sa promulgation.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account