Les dégradations sont très importantes et suscitent une émotion très forte

Pots de fleurs au sol, crucifix cassés, plaques funéraires endommagées… Une centaine de tombes ont été profanées au cimetière Terre-Cabade de Toulouse dans la nuit de samedi à ce dimanche.

« C’est un spectacle désolant, on a jamais vu autant de tombes touchées, des crucifix, des plaques, des colonnes ou des vases cassés ou projetés dans les allées », a indiqué à l’AFP le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc qui s’est rendu au cimetière Terre Cabade dans la matinée. Des dégradations qui touchent des objets appartenant à une centaine de tombes dans différentes portions de ce cimetière qui s’étend sur 33 hectares, a précisé le maire, soulignant « (qu’) une seule tombe a été éventrée » et « (qu’) aucune des quelques tombes israélites ou musulmanes n’avait été dégradée ».

« C’est véritablement indigne et nous allons porter plainte »

Le maire de Toulouse a aussi vivement réagi sur Twitter : « Quelle honte ! Il est inadmissible de profaner ainsi un lieu de recueillement. »


« C’est véritablement indigne et nous allons porter plainte », a-t-il ajouté, indiquant que des agents de la police technique et scientifique procédaient dimanche matin aux premières constatations dans le cimetière qui a été fermé au public.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account