Rapport accablant : un tiers de l’humanité en insécurité alimentaire


Par L.A. pour Mr. Mondialisation

Une personne sur trois est actuellement en état d’insécurité alimentaire dans le monde. Voici le constat sans appel du nouveau rapport publié le 12 juillet dernier par la FAO, avec le concours d’autres organisation onusiennes,  sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition à travers le globe.

Si l’édition 2020 du rapport soulignait déjà l’effet dévastateur de la pandémie de Covid-19 sur les systèmes alimentaires mondiaux, cette année, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture alerte sur l’urgence de prendre des mesures à la hauteur de la situation. La FAO évalue ainsi de 720 à 811 millions le nombre de personnes qui ont été confrontées à la faim en 2020.

Près de 2,37 milliards de personnes n’ont pas eu accès à une nourriture adéquate en 2020 – soit 320 millions de personnes de plus en une année seulement. Aucune région du monde n’a été épargnée, et si rien n’est fait, l’objectif de développement durable « Zéro Faim » établi par les Nations-Unies, qui vise  à éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030, se révélera bientôt irréversiblement inaccessible.

Si la crise sanitaire que nous traversons depuis bientôt 2 ans a indiscutablement contribué à aggraver la situation alimentaire de la population mondiale, il n’en reste pas moins que les tendances constatées avant la pandémie se révélaient déjà difficilement compatibles avec l’objectif de développement durable « Zéro Faim » établi et soutenu par les Nations-Unies, qui vise à éradiquer la faim et à assurer une sécurité alimentaire pour tous d’ici 2030. La FAO déplore ainsi dans son nouveau rapport l’aggravation du phénomène, et ce dans tous les régions du monde. 

Une personne sur trois n’a pas accès à une nourriture adéquate à travers le monde

Ainsi, d’après les projections, en 2020, entre 720 et 811 millions de personnes dans le monde ont été confrontées à la faim, soit environ 118 millions de personnes de plus qu’en 2019. La prévalence de la sous-alimentation, qui était restée à peu près stable pendant cinq ans, est passée de 8,4 à environ 9,9 pour cent en un an seulement. Les continents les plus touchés sont sans grande surprise l’Afrique et l’Asie, alors que cette dernière regroupe à elle seule plus de la moitié des personnes sous-alimentées dans le monde. Par rapport à 2019, c’est environ 46 millions de personnes de plus ont été touchées par la faim en Afrique en 2020, 57 millions de plus en Asie et environ 14 millions de plus en Amérique latine et dans les Caraïbes.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account