La prison de la Santé va accueillir 80 détenus à partir de lundi après avoir été rénovée ces dernières années.

C’est une des prisons de France les plus célèbres. Inaugurée en 1867, la prison de la Santé, la seule au cœur de Paris dans le XIVe arrondissement, était aussi l’une des plus délabrées. Après quatre années de travaux et 200 millions d’euros de budget, elle accueille à partir de lundi 7 janvier de nouveau des détenus.

Le quartier VIP, c’est fini

Pour commencer, la Santé va accueillir 80 détenus. Il s’agit uniquement d’hommes qui travaillent en détention, afin de les affecter au ménage et aux cuisines. Ils arrivent des prisons surpeuplées de la région Ile-de-France, c’est à dire les maisons d’arrêt de Villepinte, Fresnes, Nanterre ou encore Fleury qui vont être un petit peu désengorgées. Chaque semaine ensuite une dizaine de nouveaux prisonniers arrivera, toujours en provenance d’autres établissements mais il y aura aussi des individus tout juste placés sous écrous. L’impératif pour être incarcéré à la Santé, il faudra avoir une domiciliation à Paris.

L’administration pénitentiaire prévient : il y aura des quartiers spécifiques comme un quartier de prévention de la radicalisation qui doit voir le jour dans les prochaines semaines. Mais le quartier VIP qui faisait la réputation de la Santé a disparu ! Les parloirs ont été agrandis, les cours de promenades végétalisées et les cellules, d’un peu plus de 9 m2, comprennent chacune douche, télévision, frigo et plaque électrique.

Système de brouillage de téléphone mobile

La prison de la Santé compte 800 cellules pour une capacité de 800 détenus en théorie. Mais des lits superposés ont été installés dans la moitié si bien qu’on devrait rapidement arriver plutôt à 1 200 détenus. Les évasions légendaires comme celle de Mesrine en 1978 ne devraient plus être possible avec les technologies derniers cris pour détecter la moindre circulation dans un espace interdit.La grande nouveauté c’est aussi le brouillage de la téléphonie mobile. Avec une nouvelle technologie par câble qui permet de brouiller sur de petits périmètres à un ou deux mètres près. Cela doit permettre donc théoriquement de ne pas affecter les liaisons mobiles dans les immeubles d’habitations qui sont nombreux alentours, la prison de la Santé étant située en plein XIVe arrondissement. Un téléphone fixe a été installé par ailleurs dans chaque cellule. Chaque détenu disposera d’une dizaine de numéros qu’il pourra appeler.

Source francetvinfo.fr – lire la suite de l’article

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account