Le Conseil scolaire Providence suspend la destruction de livres après un tollé


Par Thomas Gerbet pour Radio Canada

Près de 200 œuvres étaient encore en évaluation et auraient pu être détruites, dont d’autres Tintin et Lucky Luke.

Mis sous pression par une controverse qui a fait le tour de la planète, le Conseil scolaire catholique (CSC) Providence annonce la révision de son processus de retrait d’ouvrages jeunesse jugés néfastes aux Autochtones et la mise sur pause de son projet de cérémonies pour brûler les livres.

Près de 200 livres dont le contenu était encore à évaluer échapperont, pour le moment, à une éventuelle destruction. Selon la liste détenue par Radio-Canada, on y retrouve des albums de Tintin (L’Oreille casséeTintin et les Picaros), huit BD de Lucky Luke et le roman du film Avatar.

Les révélations de Radio-Canada selon lesquelles la « gardienne du savoir » autochtone qui a accompagné le Conseil scolaire, Suzy Kies, n’est pas Autochtone ont accéléré la décision de la direction.

Nous sommes profondément troublés et inquiets, écrit la porte-parole du CSC Providence, Lyne Cossette. Nous avions la certitude que Suzy Kies était de descendance autochtone. […] Nous nous étions fiés à sa parole.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account