Sur l’Ukraine, la majorité du monde se range du côté de la Russie et non des États-Unis


Par John Walsh pour The Unz Review traduit par Arret sur Info

L’année 2014 a vu deux événements charnières qui ont conduit au conflit actuel en Ukraine.

Le premier, connu de tous, a été le coup d’État en Ukraine dans lequel un gouvernement démocratiquement élu a été renversé à la demande des États-Unis et avec l’aide d’éléments néo-nazis que l’Ukraine abrite depuis longtemps.

Peu après, les premiers coups de feu de la guerre ont été tirés sur la région du Donbass, favorable à la Russie, par le gouvernement ukrainien nouvellement installé. Le bombardement du Donbass, qui a fait 14 000 morts, s’est poursuivi pendant 8 ans, malgré les tentatives de cessez-le-feu dans le cadre des accords de Minsk sur lesquels la Russie, la France et l’Allemagne se sont mises d’accord mais que l’Ukraine, soutenue par les États-Unis, a refusé d’appliquer. Le 24 février 2022, la Russie a enfin répondu au massacre du Donbass et à la menace de l’OTAN à ses portes.

La Russie se tourne vers l’Est – La Chine constitue une puissance économique alternative.

Le deuxième événement charnière de 2014 a été moins remarqué et en fait rarement mentionné dans les grands médias occidentaux. En novembre de cette année-là, selon le FMI, le PIB de la Chine a dépassé celui des États-Unis en termes de parité de pouvoir d’achat (PIB PPA). (Cette mesure du PIB est calculée et publiée par le FMI, la Banque mondiale et même la CIA. Les étudiants en relations internationales, tout comme le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, Graham Allison et bien d’autres, considèrent cette mesure comme le meilleur indicateur de la puissance économique comparative d’une nation). Une personne qui a pris note et qui mentionne souvent la position de la Chine dans le classement PPA-PIB n’est autre que le président russe Vladimir Poutine.

D’un certain point de vue, l’action de la Russie en Ukraine représente un tournant décisif qui l’éloigne de l’Occident hostile pour l’orienter vers l’Est et le Sud, plus dynamiques. Cette démarche fait suite à des décennies de sollicitation vers l’Occident pour une relation pacifique depuis la fin de la guerre froide. Alors que la Russie effectue son pivotement vers l’Est, elle fait de son mieux pour s’assurer que sa frontière occidentale avec l’Ukraine est sécurisée.

Après l’action de la Russie en Ukraine, les inévitables sanctions américaines se sont déversées sur la Russie. La Chine a refusé de s’y joindre et de condamner la Russie. Ce n’est pas une surprise ; après tout, la Russie de Poutine et la Chine de Xi se rapprochent de plus en plus depuis des années, notamment grâce à des échanges commerciaux libellés en roubles et en renminbis, ce qui les rend plus indépendantes du régime commercial occidental dominé par le dollar.

La majorité mondiale refuse de soutenir les sanctions américaines

Mais ensuite, une grande surprise. L’Inde a rejoint la Chine en refusant d’honorer le régime de sanctions américain. Et l’Inde a maintenu sa résolution malgré d’énormes pressions, y compris des appels de Biden à Modi et une suite de hauts fonctionnaires des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Union européenne qui se sont rendus en Inde pour intimider, menacer et tenter de toute les manières d’intimider l’Inde. L’Inde ferait face à des « conséquences », face à la menace américaine. L’Inde n’a pas bougé.

Les liens militaires et diplomatiques étroits de l’Inde avec la Russie ont été forgés pendant les luttes anticoloniales de l’ère soviétique. Les intérêts économiques de l’Inde dans les exportations russes ne pouvaient être contrecarrés par les menaces américaines. Aujourd’hui, l’Inde et la Russie travaillent sur le commerce via l’échange rouble-roupie. En fait, la Russie s’est avérée être un facteur qui a mis l’Inde et la Chine du même côté, poursuivant leurs propres intérêts et leur indépendance face au diktat américain. De plus, les échanges commerciaux entre le rouble et le renminbi étant déjà une réalité et ceux entre le rouble et le roupie étant en préparation, sommes-nous sur le point d’assister à un monde commercial Renminbi-Ruble-Roupie – une alternative « 3R » au monopole Dollar-Euro ? La deuxième relation politique la plus importante du monde, celle entre l’Inde et la Chine, est-elle sur le point de prendre une direction plus pacifique ? Quelle est la première relation la plus importante du monde ?

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Maxime
4 mois il y a

La Russie se tourne vers l’Est… en bombardant à l’ouest. C’est une terrible nouvelle que tant de pays soutiennent l’agresseur contre l’agressé.

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account